www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
La Forêt des Disparus
Olivier Bal
Et si on pouvait tout
recommencer
Robert Webb
La Chasse
Bernard Minier
Richard Wagner et sa
réception en France
Michal Piotr Mrozowicki
La Chapelle des Templiers
Jean Siccardi
Dédicaces - Maestro
Les Grands Interprètes
Que répondez-vous,
Professeur ?
Wanda Koméza
Dédicaces - Solistes
Les Grands Interprètes
A vif
René Manzor
Dédicaces - Grandes Voix
Les Grands Interprètes
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Dans l'ombre du loup
Olivier Merle
Erectus / L'Armée de
Darwin
Xavier Müller
Dédicaces - Volume I
Les Grands Interprètes
Si la bête s'éveille
Frédéric Lepage
Le Rêve d'un autre monde
La Tour de l'espoir
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Que Dieu lui pardonne
Laurent Malot
Les trois crimes de Noël
Christian Jacq
Une seconde avant Noël
Romain Sardou
La Louve cathare
Mireille Calmel
La Louve cathare
Mireille Calmel
Le mystère de
la Main rouge
Henri Lœvenbruck
Le dernier message
Nicolas Beuglet
Egypte, l'ultime espoir
Christian Jacq
Les Garçons de l'amour
Ghazi Rabihavi
Confessions inachevées
Ye Lingfeng
Babylone / Le Réveil des
Passions
Catherine David et
Françoise Bouron
La Chambre des Dupes
Camille Pascal
Bénie soit Sixtine
Maylis Adhémar
Patagonie
Michèle Teysseyre
Le Fou d'Ariane
Myrielle Marc
Le Code et la Diva
Christian Grenier
Un homme averti ne
vaut rien
Romain Sardou
La Vallée
Bernard Minier
La Cité de Feu
Kate Mosse
Jeanne d'Arc
Pauline de Préval
Et passe le souffle
des dieux
Philippe Séguy
Domenico Scarlatti
Martin Mirabel
L'Affaire Clara Miller
Olivier Bal
Selon Bach
Michel Brun
 

 

Livres/ La Cité de Feu - Kate Mosse
     

Carcassonne, Toulouse, Puivert au cœur
d’un XVIe siècle sanglant

Amoureuse de la Cité de Carcassonne, où elle vit une partie de son temps, comme seuls les Britanniques peuvent l’être à ce point, l’écrivain Kate Mosse continue de lui rendre hommage avec son dernier opus : La Cité de Feu. Pour cela elle nous plonge au cœur de ces guerres de Religion qui dévastèrent la France en ce milieu du XVIe siècle, opposant violemment Catholiques et Huguenots.

Les premiers, sous la domination romaine, vénèrent des reliques. Leurs ministres du culte vivent dans l’opulence et souvent prennent de sensibles distances avec le dogme. Les seconds rejettent tout cela et professent une foi plus simple, et en même temps plus rigide. Pour l’heure ces deux communautés cohabitent plutôt mal que bien, d’autant qu’à la tête du royaume de puissants seigneurs s’affrontent sur le même terrain, le duc de Guise pour les Catholiques, Louis 1er de Bourbon-Condé pour les Protestants.


O

C’est au cœur de ce maelstrom, qui fut témoin de véritables massacres, que va se nouer une romanesque aventure entre Marguerite Joubert, dite Minou, la fille d’un libraire catholique vendant des livres de toutes obédiences religieuses dans sa bonne ville de Carcassonne et Piet, un réfugié hollandais, protestant bien sûr. Si les deux jeunes gens font fi du conflit religieux, ils sont par contre l’objet de poursuites pour des raisons différentes. Le Huguenot détient secrètement un fragment du Saint Suaire que veut à tout prix lui arracher Vidal, son ancien ami d’études. Ce dernier, entré dans les ordres par soif du pouvoir, considère la détention de cette relique comme le marchepied pour accéder à la pourpre cardinalice, voire plus loin encore. Minou, elle, ne sait rien des enjeux qu’elle représente car elle est en fait héritière d’un vaste domaine dans l’Aude qui eût son heure de gloire à l’époque cathare, Puivert.

Au travers de cette fiction, Kate Mosse nous fait vivre toute cette époque au cours de laquelle religion et politique se conjuguaient dans une épouvantable et meurtrière intolérance. Les Toulousains apprécieront plus particulièrement cette véritable visite guidée de la Toulouse post médiévale, l’énoncé de lieux et de personnages entrés dans l’Histoire de la Ville rose constituant une véritable immersion dans un passé encore bien présent sur les murs de la cité haut-garonnaise.
Brillants ou ténébreux, les héros de ce roman historique n’ont pas laissé la romancière indifférente à leur sort. La lecture de l’épilogue nous fait bien entendre qu’une, et peut-être deux, suites pourraient bien voir le jour. Et le lecteur d’applaudir à cette perspective !

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 24 avril 2020

 

infos
 
 

« La Cité de Feu », roman de Kate Mosse – Editions Sonatine
- 605 pages – 23 €

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index