www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
La Forêt des Disparus
Olivier Bal
Et si on pouvait tout
recommencer
Robert Webb
La Chasse
Bernard Minier
Richard Wagner et sa
réception en France
Michal Piotr Mrozowicki
La Chapelle des Templiers
Jean Siccardi
Dédicaces - Maestro
Les Grands Interprètes
Que répondez-vous,
Professeur ?
Wanda Koméza
Dédicaces - Solistes
Les Grands Interprètes
A vif
René Manzor
Dédicaces - Grandes Voix
Les Grands Interprètes
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Dans l'ombre du loup
Olivier Merle
Erectus / L'Armée de
Darwin
Xavier Müller
Dédicaces - Volume I
Les Grands Interprètes
Si la bête s'éveille
Frédéric Lepage
Le Rêve d'un autre monde
La Tour de l'espoir
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Que Dieu lui pardonne
Laurent Malot
Les trois crimes de Noël
Christian Jacq
Une seconde avant Noël
Romain Sardou
La Louve cathare
Mireille Calmel
Le mystère de
la Main rouge
Henri Lœvenbruck
Le dernier message
Nicolas Beuglet
Egypte, l'ultime espoir
Christian Jacq
Les Garçons de l'amour
Ghazi Rabihavi
Confessions inachevées
Ye Lingfeng
Babylone / Le Réveil des
Passions
Catherine David et
Françoise Bouron
La Chambre des Dupes
Camille Pascal
Bénie soit Sixtine
Maylis Adhémar
Patagonie
Michèle Teysseyre
Le Fou d'Ariane
Myrielle Marc
Le Code et la Diva
Christian Grenier
Un homme averti ne
vaut rien
Romain Sardou
La Vallée
Bernard Minier
La Cité de Feu
Kate Mosse
Jeanne d'Arc
Pauline de Préval
Et passe le souffle
des dieux
Philippe Séguy
Domenico Scarlatti
Martin Mirabel
L'Affaire Clara Miller
Olivier Bal
Selon Bach
Michel Brun
 

 

Livres/ Bénie soit Sixtine - Maylis Adhémar
     

Le chemin vers la lumière

Pour son premier roman, la journaliste toulousaine Maylis Adhémar nous propose une plongée particulièrement toxique dans le milieu de l’intégrisme religieux catholique, à l’instar de Sara Suco dans son film Les Eblouis (2019). Ici il va être question de Sixtine, jeune fille élevée dans une tradition religieuse littéralement extrémiste. Elle est croyante et, pour elle, ce n’est pas un problème.

La vie est belle au milieu des messes et des rituels domestiques quotidiens. Et puis, c’est tellement rassurant… La vie est d’autant plus charmante que Sixtine va convoler en justes noces avec Pierre-Louis Sue de la Garde, rejeton formaté d’une famille traditionnaliste jusqu’au bout des ongles. Mais le Prince charmant en question est-il aussi charmant qu’il en donne l’air ?


O

Sa participation fréquente aux virées musclées de la Milice des Frères de la Croix inquiète Sixtine. Bien sûr Pierre-Louis fait cela pour la plus grande gloire de Notre Seigneur pense-t-elle. Il est donc parfaitement légitime lorsqu’il va casser de l’homo, ou manifester contre la GPA ou autre PMA. Et puis, même si ce ne fut pas une partie de plaisir, ils viennent de concevoir un enfant, le premier d’une longue lignée de petits Sue de La Garde certainement. Il se prénommera Foucault a décidé en solo le père. Au milieu de prières et de mortifications, Sixtine baigne dans un bonheur écrit sur papier bible. Alors qu’un lourd secret soigneusement enfoui rougeoie encore dans la famille de Sixtine, un drame survient. Un drame salvateur pour Sixtine et son enfant.

Le livre nous fait suivre ensuite le chemin de renaissance que va emprunter la jeune femme. Auparavant il ne nous aura rien caché de son endoctrinement mental sous couvert de péché et de rédemption qui sont les armes fatales des sectes chrétiennes.
Un roman avez-vous dit ? Dans tous les cas un premier livre parfaitement maîtrisé, conjuguant adroitement les éléments-clés d’un thriller et l’évocation saint-sulpicienne d’une jeune proie tombée dans les filets mortifères de l’intégrisme.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 24 août 2020

 

infos
 
 

« Bénie soit Sixtine », roman de Maylis Adhémar – Editions Julliard – 296 pages- 18 €

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index