www.classicToulouse.com
classic toulouse
Entretiens
 
Bernard Minier
La Chasse
25/04/2021
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
16/04/2021
Thierry d'Argoubet
Orchestre nat. du Capitole
15/04/2021
Franck Loiret
Les Franco-russes
Ciné-concert
Le Pré de Béjine
26/03/2021
Aurélien Gignoux
Révélation soliste
instrumental - Victoires de
la musique classique
01/03/2021
Alexandre Dratwicki
La Princesse jaune
Camille Saint-Saëns
25/02/2021
Mathias Vidal
La Princesse jaune
Camille Saint-Saëns
12/02/2021
Alfonso Caiani
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
03/12/2020
Thierry d'Argoubet
Orchestre nat. du Capitole
13-11/2020
Jean-Marc Andrieu
Les Passions
30/09/2020
Francis Grass
Théâtre du Capitole
11/09/2020
Claire Roserot de Melin
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Anne-Catherine Gillet
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Antoine Maurice
Elections municipales
28/06/2020
Jean-Luc Moudenc
Elections municipales
28/06/2020
Sébastien Llinares
Musique en Dialogue
aux Carmélites
26/04/2020
Kader Belarbi
Ballet du Capitole
Confinement
15/04/2020
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
02/04/2020
Claude Scavazza
Les Arts Renaissants
18/03/2020
Sophie Koch
Théâtre du Capitole
24/01/2020
Mélanie Laurent
Harpiste
05/10/2019
Jean-Marc Andrieu
Les Passions
23/09/2019
Catherine Hunold
Théâtre du Capitole
21/02/2019
Michel Fau
Théâtre du Capitole
19/02/2019
Annick Massis
Théâtre du Capitole
15/01/2019
Pierre Rambert
Théâtre du Capitole
30/08/2018
Antonio Najarro
Odyssud
30/05/2018
Béatrice Uria-Monzon
Théâtre du Capitole
10/05/2018
Charles Castronovo
Théâtre du Capitole
30/03/2018
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
27/03/2018
Robin Johannsen
Grands Interprètes
08/03/2017
Karol Beffa
Théâtre du Capitole
Les Nibelungen
23/01/2018
Marie-Laure Garnier
Théâtre du Capitole
La Walkyrie
19/01/2018
Maxim Emelyanychev
Orchestre du Capitole
04/10/2017
Alexandre Kantorow
Piano aux Jacobins
01/09/2017
Elisabeth Leonskaja
Piano aux Jacobins
24/08/2017
Juan Diego Flórez
Grands Interprètes
09/06/2017
Francis Grass
Théâtre du Capitole
02/04/2017
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
02/04/2017
Robin Ticciati
Grands Interprètes
21/01/2017
 

 

Entretien avec Aurélien Gignoux - Révélation soliste instrumental -
Victoires de la musique classique 2021
 

Le Toulousain Aurélien Gignoux, Révélation soliste instrumental des dernières Victoires de la musique classique

« Reprendre cette route si indispensable
des concerts avec public »

Dans le jeu des 7 familles, version musiciens, le trio sélectionné par les Victoires de la musique classique 2021 avait largement de quoi abattre ses cartes. Cela dit, entre la violoniste Eva Zavaro (papa compositeur, maman violoniste) et le pianiste Jean-Paul Gasparian (parents musiciens), le représentant de la Ville rose n’avait pas de raison de baisser la garde, avec des parents musiciens à l’Orchestre nationale du Capitole de Toulouse et, au milieu d’une fratrie qui baigne dans la musique, un grand-père qui n’est autre que l’immense organiste Louis Robilliard. Excusez du peu ! Aurélien ne pouvait passer incognito dans cet univers qui l’a d’ailleurs très vite séduit.

Ce jeune Toulousain de 23 ans assiste à son premier concert à la Halle aux grains de Toulouse alors qu’il n’a pas encore... un an. Ses parents découvrent alors la fascination qu’exerce le pupitre des percussions sur leur fiston. Tout petit encore, il a 4 ans, Aurélien commence à martyriser des casseroles. Papa et maman comprennent enfin et lui offrent un tambour. Le premier pas est fait et s’apparente à un point de non-retour. Aurélien sera percussionniste. Actuellement en dernière année de master au CNSM de Paris et après un court séjour Erasmus à Munich, Aurélien se singularise déjà par sa technique certes, mais également par une maturité étonnante à cet âge concernant son domaine instrumental. Lui qui aurait rêvé de rencontrer Stravinski, se déclare très heureux de travailler avec des compositeurs d’aujourd’hui afin de faire progresser le répertoire de son instrument. Ou plutôt ses instruments, car, comme chacun sait, ce pupitre de l’orchestre est très divers, réclamant une condition physique exceptionnelle. Ses réflexions sur l’improvisation laissent deviner un musicien avide d’apprendre, d’avancer, curieux d’un avenir dont il veut être l’un des acteurs.


Aurélien Gignoux Gignoux, lauréat 2021 des Victoires de la musique classique « Révélation soliste instrumental »

O

Rencontre

Classictoulouse  : Il semble que tout jeune vous ayez été destiné à devenir musicien, quand ce ne serait que par vos ascendances.

Aurélien Gignoux : Effectivement, j’ai eu la chance de grandir dans un milieu de musiciens, notamment dans ma famille et aussi grâce à mon contact avec l’Orchestre du Capitole de Toulouse. Mais ce n’est pas forcément ça qui m’a donné la passion, je pense plutôt que c’est le partage entre musiciens et artistes qui m’a parlé le plus et qui continue de m’animer ! Je termine actuellement mes études au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP) et j’ai eu la chance de pouvoir m’enrichir d’expériences un peu partout en Europe et dans le monde, en allant étudier à la Hochschule de Munich ou en participant à une académie d’orchestre au Japon par exemple.

Après avoir été récompensé de plusieurs prix au concours international de l’ARD de Munich, un des concours les plus réputés tout instrument confondu, j’ai pu me concentrer sur le répertoire soliste et concertant. Depuis peu, je suis membre du Trio K/D/M où le travail de création contemporaine auprès des compositeurs est un aspect majeur, et c'est un travail que j’affectionne beaucoup.

: La question incontournable du moment : que représente pour vous cette Victoire ?

AG : Cette Victoire vient récompenser toutes ces années de travail et de plaisir, et en plus d’être un superbe tremplin médiatique, cela permet de donner accès à ce monde extrêmement riche que sont les percussions ! 

: Votre jeune âge ne vous interdit certainement pas, bien au contraire, d’avoir des ambitions, des projets de cheminement autant personnel que professionnel. Pouvons-nous les évoquer, sans être indiscret bien sûr ?

AG : J’aimerais dans un premier temps pouvoir reprendre cette route si indispensable des concerts avec public. Nous nous en sommes rendu compte, cet échange est absolument nécessaire autant pour l’artiste que pour le spectateur, et c’est au travers de ces expériences que nous pouvons espérer procurer des émotions et des réflexions. Dès que cela sera à nouveau possible, j’aimerais donner à entendre de nouveaux sons, de nouvelles couleurs, que cela soit par le biais de la création contemporaine, de la musique de chambre ou de l'orchestre. Un aspect que j’aimerais continuer d'explorer également serait l’improvisation, qui me permet de chercher de nouveaux chemins musicaux...

Propos recueillis par Robert Pénavayre le 1er mars 2021





 

Partenaires
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index