www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
Jean Rondeau
Melancholy Grace
F. Schubert
Winterreise
Joyce Di Donato
Yannick Nézet-Séguin
Les Sacqueboutiers
Dominique Visse
La Lyre Amoureuse
Fatma Said
El Nour
Alexandre Tharaud
Le poète du piano
Lawrence Brownlee
Michael Spyres

Amici e Rivali
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Mūza Rubackytė, piano
Thibaut Garcia, guitare
Aranjuez
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Bertrand Chamayou, piano
Good Night
La Vanità del Mondo
Philippe Jaroussky
Artaserse
Chanson d'amour
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
N. Ludford
Heavenly Songes
La Quintina
L. van Beethoven
Fantaisie pour piano,
chœur et orchestre
Triple Concerto
Laurence Equilbey, dir.
G. F. Haendel
Agrippina
Il Pomo d'Oro
Maîtrise de Notre-Dame
de Paris
Notre-Dame, Cathédrale
d'émotion
D. Chostakovitch
Symphonie n° 8
Orchestre national du
Capitole de Toulouse
Tugan Sokhiev, direction
L. van Beethoven
Trios n° 5 et 7
Renaud Capuçon, violon
Gautier Capuçon, cello
Franck Braley, piano
J. S. Bach
Suites pour violoncelle
Maitane Sebastián
H. Berlioz
La Damnation de Faust
John Nelson, direction
C. Nougaro
Autour de minuit
Chœur Archipels
Claire Suhubiette, direction
D. Chostakovitch
M. Weinberg
Quintettes avec piano
Mūza Rubackytė
Mettis String Quartet
T. L. de Victoria
Requiem
La Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
Benjamin Bernheim
Récital
J. S. Bach, F. Chopin
Influences
Laurence Oldak, piano
P. Burgan
Sphères, Le Lac, Vagues
L. van Beethoven
Quatuors à cordes
"Razumovsky" n° 7 et n° 8
Quatuor Ebène
H. Berlioz
Requiem
John Nelson, direction
Michael Fabiano
Verdi - Donizetti
G. B. Pergolesi, A. Scarlatti
Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
D. Chostakovitch
Les quinze symphonies
Dresdner Philharmonie
Michael Sanderling, dir.
Lise Davidsen
Philharmonia Orchestra
Esa-Pekka Salonen, dir.
Songbook
Jan Vogler, violoncelle
Ismo Eskelinen, guitare
The Ear of Christopher
Colombus
Huelgas Ensemble
Paul Van Nevel
Les éléments
Joël Suhubiette, direction
Iberia
F. Liszt, Liszt/Schubert
B. Bartók
Mūza Rubackytė, piano
Mettis String Quartet
Lithuanian Symphony
Orchestra
Les Sacqueboutiers
Voyage musical en
Nouvelle-Espagne
P. I. Tchaïkovski,
A. Dvořák
Renaud Capuçon, violon
Lahav Shani, piano
Kian Soltani, violoncelle
D. Chostakovitch
Artemis Quartet
Elisabeth Leonskaja, piano
H. Berlioz
The complete work
W. A. Mozart, J. Haydn
MozHayique
Yves Rechsteiner, orgue
Henri-Charles Caget,
percussions
R. Schumann
Musique pour violoncelle
Gautier Capuçon
F. Schubert - F. Liszt
De la valse à l'abîme
Mūza Rubackytė
 

 

Disques/CD / Winterreise – Franz Schubert – Joyce Di Donato
Yannick Nézet-Séguin
     

Un voyage d’hiver... goethéen

La mezzo-soprano américaine Joyce Di Donato sa lance témérairement sur un chemin balisé par des interprétations historico-légendaires du Voyage d’hiver, véritable chant du cygne d’un jeune musicien à peine trentenaire, Franz Schubert. Ce cheminement d’interprétations est largement parcouru par des voix masculines, de toutes tessitures. Si Hans Hotter et Dietrich Fischer-Dieskau semblent indétrônables, d’autres, ténors, barytons ou basses, ont souhaité marquer de leur talent cet Everest du lied.

Malgré tout, la gent féminine a su imposer d’autres visions, d’autres couleurs vocales. Il en est ainsi de l’immense Christa Ludwig, mais également de Brigitte Fassbaender et plus récemment de Nathalie Stutzmann. Sans oublier Lotte Lehmann au début du siècle dernier.

O

Persuadée par Yannick Nézet-Séguin qu’elle devait aborder ce cycle vertigineux de 24 lieder sur des textes de Wilhelm Müller, Joyce Di Donato vient de franchir le cap. Après bien des hésitations. Fruit de celles-ci, les deux artistes ont déjà donné ce Voyage d’hiver dans une version semi-scénique. Une table, une lampe, un fauteuil, une robe convenant à un certain état d’âme, des lumières au diapason et voilà notre cantatrice rejouant la scène des lettres du Werther de Goethe/Massenet (Ces lettres, ces lettres, je les relis sans cesse...).

En fait, imaginons simplement que l’amoureux désespéré du voyage schubertien a écrit des lettres d’adieu à sa bien-aimée et que cette dernière, à l’image de Charlotte, les lit, seule dans son salon. Indéniablement, le concept fait sens. Et c’est à cette aune que l’on doit écouter cet album qu’une vision scénique doit certainement enrichir.  Dommage alors qu’une telle entreprise n’ait pas donné lieu à un DVD. Dans tous les cas, Joyce Di Donato, avec le recul que l’idée même suggère, s’investit aux côtés de Yannick Nézet-Séguin, immense chef d’orchestre mais cette fois pianiste, avec beaucoup de conviction, de détermination, donnant à cette lente mais inexorable course à l’abîme les couleurs apaisées du renoncement ultime. Cet enregistrement effectué en décembre 2019 en est le parfait reflet.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 17 mai 2021

 

Infos
 


« Winterreise »
Franz Schubert –
Joyce Di Donato – Erato – 1 CD – 17 € 99

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index