www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
L'Offrande Musicale
2ème édition
29/06 au 11/07/2022
Festival de la Vézère
41ème édition
06/07 au 16/08/2022
Festival de Toulouse
Concerts sous les étoiles
08 au 24/07/2022
Piano aux Jacobins
43ème édition
09 au 30/09/2022
 
Critiques
 
Passe ton Bach d'abord
14ème édition
10, 11 et 12/06/2022
Camon en Musiques
5ème édition
14/05/2022
Toulouse les Orgues
26ème édition
05 au 17/10/2021
Passe ton Bach d'abord
13ème édition
24, 25 et 26/09/2021
Piano aux Jacobins
Alexandre Kantorow
14/09/2021
Piano aux Jacobins
Simone Dinnerstein
08/09/2021
Festival de Prades
Les Sacqueboutiers
10/08/2021
Festival de la Vézère
Don Giovanni
Wolfgang Amadeus Mozart
Carmen
Georges Bizet
07 et 08/08/2021
Opéra des Landes
Pelléas et Mélisande
Claude Debussy
18/07/2021
Camon en Musiques
4ème édition
17 au 19/04/2021
Toulouse les Orgues
25ème édition
Concert de la Loge
Benjamin Alard, orgue
18/10/2020
Piano aux Jacobins
41ème édition
David Kadouch
23/09/2020
Piano aux Jacobins
41ème édition
Bertrand Chamayou
09/09/2020
Toulouse les Orgues
25ème édition
Raconte-moi l'orgue
26/08/2020
Toulouse les Orgues
24ème édition
1er au 13/10/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Boris Berezovski
30/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Elisabeth Leonskaja
25/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
David Fray
18/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Nicholas Angelich
17/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Nelson Goerner
12/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Christian Zacharias
Alexandre Kantorow
05 et 06/09/2019
Festival de la Vézère
Madame Butterfly
G. Puccini
10/08/2019
Festival de la Vézère
L'Italienne à Alger
G. Rossini
09/08/2019
Festival Castell Peralada
El Quijote del Plata
26/07/2019
Passe ton Bach d'abord
12ème édition
07, 08 et 09/06/2019
Toulouse les Orgues
Jour de fête
Michel Bouvard
Christophe Coin
12/10/2018
Toulouse les Orgues
L'Amour divin
Le Rapt invisible
03/et 04/10/2018
Piano aux Jacobins
Bertrand Chamayou, piano
Elodie Sicard, danse
19/09/2018
Piano aux Jacobins
Steven Osborne
14/09/2018
Piano aux Jacobins
Alexandre Tharaud
12/09/2018
Piano aux Jacobins
Nicolas Horvath-Moondog
08/09/2018
Piano aux Jacobins
Joseph Moog
06/09/2018
Piano aux Jacobins
Joaquín Achúcarro
05/09/2018
Festival Castell Peralada
Amore
Svetlana Zakharova
13/08/2018
Festival de la Vézère
La Chauve-Souris
Johann Strauss fils
11/08/2018
Festival de la Vézère
L'Enlèvement au Sérail
Wolfgang Amadeus Mozart
10/08/2018
Festival Castell Peralada
Récital Javier Camarena
29/07/2018
Festival Castell Peralada
Récital Jonas Kaufmann
28/07/2018
Festival Castell Peralada
Thaïs, Jules Massenet
27/07/2018
Toulouse d'été
15ème édition
18, 19 et 20/07/2018
Passe ton Bach d'abord
11ème édition
01/06 au 03/06/2018
 

 

Festivals/ Piano aux Jacobins - 42ème édition
Alexandre Kantorow - 14 septembre 2021
     
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Alexandre Kantorow ressuscite Liszt et rajeunit Brahms

Le retour d’Alexandre Kantorow au cœur du festival Piano aux Jacobins a attiré une fois encore la foule des mélomanes de Toulouse et d’ailleurs. Ce 14 septembre dernier, la salle capitulaire et le cloître dans son ensemble ont fait le plein d’un public enthousiaste, chauffé à blanc par le jeu éblouissant du jeune pianiste. Au point de conclure la soirée par une ovation debout comme il est rare d’en observer dans de telles circonstances. Mais quel est donc le secret de ce jeune interprète qui emporte l’adhésion de tous ?

En fait, il ne s’agit pas d’un secret, mais tout simplement d’un talent d’exception. Faut-il le rappeler ? Alexandre Kantorow (né à Clermont-Ferrand en 1997) a explosé dans le monde musical grâce à sa victoire (premier prix et médaille d'or) au Concours international Tchaïkovski de piano en juin 2019, lors de sa seizième édition. Ce fut la première fois qu’un Français remporta le premier prix de la plus prestigieuse des compétitions internationales pour instrumentistes. Ce fils d’une mère violoniste et d’un père à la fois violoniste et chef d’orchestre mène depuis une carrière internationale d’une envergure exceptionnelle, aussi bien comme concertiste soliste qu’en musique de chambre.
Le public de cette soirée était convié à un récital consacré à deux compositeurs en lesquels le pianiste trouve à épanouir ses dons exceptionnels. Pourtant, a priori l’image du fougueux, charmeur et virtuose Franz Liszt ne ressemble en rien à celle, bourgeoise et nettement plus traditionnelle que l’on attribue trop souvent à Johannes Brahms. Alexandre Kantorow se charge de bousculer les traditions.



Alexandre Kandorow aux Jacobins - Photo Classictoulouse -

Le pianiste pratique tout au long de ce concert un jeu coloré, spontané, loin de toute affectation, comme s’il était lui-même le compositeur des œuvres qu’il aborde. La soirée s’ouvre et se conclut sur deux œuvres majeures du jeune Brahms qui entourent l’une des partitions les plus virtuoses de Liszt.
L’intégrale des quatre Ballades de l’opus 10 de Brahms permet à l’interprète d’explorer l’ensemble des expressions musicales caractéristiques du compositeur à cette époque. Sans souligner à l’excès l’austérité qui parfois affecte leur écriture, Alexandre Kantorow confère à ces quatre pièces un relief étonnant. De l’ombre, qui ouvre le premier volet, à la menace, aux tempêtes qui ne manquent pas d’animer ces pièces emblématiques du romantisme, le tableau s’avère proche des toiles de Caspar David Friedrich…
La vaste sonate n° 3 en fa mineur opus 5 qui conclut le cycle des trois sonates du même jeune Brahms (il a alors à peine vingt ans) occupe toute la seconde partie du concert. La durée et la complexité de l’œuvre a permis à Robert Schumann de la qualifier de "symphonie déguisée". C’est précisément dans cette optique d’un piano-orchestre qu’Alexandre Kantorow l’aborde et en développe la démarche. La structure en cinq mouvements lui permet une exploration de toutes les facettes colorées de l’écriture, de la grandeur initiale à la lumière ou même à la danse. Il s’agit bien ici de la musique du jeune Brahms, sans la barbe ni le gros ventre que dévoilent les photos de l’homme mûr.
Entre ces deux partitions brahmsiennes, le jeune pianiste se plonge, nous plonge, dans le délire hallucinatoire de l’une des partitions les plus difficiles de tout le répertoire pianistique, Après une lecture du Dante : Fantasia quasi sonata de Franz Liszt. Publiée dans le second volume des Années de pèlerinage, cette pièce est inspirée de la lecture du célèbre poème épique La Divine Comédie, de Dante Alighieri. Au-delà d’une technique pianistique stupéfiante, Alexandre Kantorow s’investit corps et âme dans cette exécution, comme si sa vie en dépendait. Basant son jeu sur les nuances et les phrasés les plus extrêmes il explore toutes les facettes de cette pièce complexe, là aussi quasiment symphonique. Une ovation triomphale accueille bien évidemment cette interprétation « historique ».

A l’issue d’un tel programme, aussi vaste que techniquement éprouvant, le jeune interprète, frais comme un gardon, n’offre pas moins de trois bis à un public en transe. Après l’un des Sonnets de Pétrarque de Franz Liszt, il déchaîne encore son incroyable technique dans une transcription hallucinante d’un certain Guido Agosti du final de L’Oiseau de feu de Stravinski. Le troisième bis, une musique de film, reste mystérieux, puisque personnel et offert par l’interprète à l’une de ses connaissances…

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 15 septembre 2021

 

 

infos
 
Informations sur le
Festival International,
Piano aux Jacobins -
page d'accueil :


www.pianojacobins.com

Informations pratiques

• Bureau du Festival Piano aux Jacobins : 56 rue Gambetta - 31000 Toulouse
Du lundi au vendredi : 9h30 - 12h30 / 13h30 - 17h30
A partir du 6 septembre et les jours de concert : 10h - 17h
Tél : 05 61 22 40 05
E-mail : contact@pianojacobins.com
Site internet : www.pianojacobins.com

Locations et réservations : à partir du 21 juin 2021

• Billetterie en ligne www.pianojacobins.com
• Par téléphone :
08 26 30 36 36
(0,15€ / min)
• Par courrier, accompagné de votre règlement :
Festival Piano aux Jacobins – 56 rue Gambetta – 31000 Toulouse
• Au bureau du Festival
• Sur les lieux des concerts à partir de 19h00
• A la Fnac ou sur le site www.fnac.com
• Dans les magasins Carrefour, Magasins U et Géant

 

Programme du concert donné le 14 septembre 2021 à 20 h au cloître des Jacobins de Toulouse

* J. Brahms

- Quatre Ballades op. 10

* F. Liszt
- Après une lecture de Dante : Fantasia quasi sonata

* J. Brahms
- Sonate n° 3 en fa mineur op. 5

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index