www.classicToulouse.com
Annonces
 
Dialogue aux Carmélites
Saison 2018
09/06 au 23/09/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Denis Kozhukhin, piano
21 et 22/09/2018
Dialogue aux Carmélites
Le voyage à Lübeck
23/09/2018
Rendez-vous musical
Vincent Jockin
02/10/2018
Gospel - Jeane Manson
02/10/2018
 
Critiques
 
Dialogue aux Carmélites
Mūza Rubackytė, piano
Régis Goudot, récitant
26/08/2018
Les Sacqueboutiers
Le Roman de Jaufre
Festival Elizik, Narbonne
11/07/2018
Orchestre du Capitole
Lahav Shani, direction
Toulouse d'Eté
09/07/2018
Dialogue aux Carmélites
Amanda Favier, violon
François Castang, récitant
08/07/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Chiu-Jan Ying, violon
02/07/2018
Orchestre du Capitole
Enrique Mazzola, direction
Edgar Moreau, violoncelle
22/06/2018
Orchestre du Capitole
Long Yu, direction
Chad Hoopes, violon
16/06/2018
Grands Interprètes
Chamber Orchestra of
Europe,
Yannick Nézet-Séguin, dir.
Lisa Batiashvili, violon
15/06/2018
Les Sacqueboutiers
Gwendolyn Toth, orgue
13/06/2018
Les Sacqueboutiers
Jean Tubéry, cornetto
Gwendolyn Toth, orgue
12/06/2018
Dialogue aux Carmélites
Clara Cernat, violon
Thierry Huillet, piano
Luc Ferry, philosophe
10/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orféon Donostiarra
08/06/2018
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
04/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Nicholas Angelich, piano
02/06/2018
Orchestre du Capitole
Marcelo Lehninger, dir.
Guillaume Vincent, piano
26/05/2018
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
18/05/2018
Orchestre du Capitole
Clemens Schuldt, direction
Baiba Skride, violon
12/05/2018
Orchestre du Capitole
Bruno Mantovani, direction
Roger Muraro, piano
05/05/2018
Grands Interprètes
Thibaut Garcia, guitare
03/05/2018
Clefs de Saint-Pierre
Elégance Française
30/04/2018
Orchestre du Capitole
Stanislav Kochanovsky,
direction
Sergey Khachatryan,
violon
20/04/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
14/04/2018
Toulouse Wind Orchestra
Alexandre Jung, direction
Sophie Dartigalongue,
basson
13/04/2018
Arts Renaissants
Quintette à cordes de
Berlin
11/04/2018
Les Sacqueboutiers
Choeur de l'Université
Jean-Jaurès
Palladia Tolosa
08 et 10/04/2018
Orchestre d'Harmonie
de Quint-Fonsegrives
David Minetti, direction
09/04/2018
Orchestre du Capitole
Jeff Mills, Lost in Space
Christophe Mangou, dir.
05, 06, 07/04/2018
 
 

 

Concerts/ Toulouse Wind Orchestra, direction Alexandre Jung -
Sophie Dartigalongue, basson, Fiona McGown, mezzo-soprano, Choeur de l'Université Jean-Jaurès, Antonio Nunes da Silva, récitant
13 avril 2018
     

CRITIQUE

Le souffle de la découverte

Le Toulouse Wind Orchestra vient de franchir une étape supplémentaire sur le chemin de l’excellence. Le 13 avril dernier, sous la direction exemplaire d’Alexandre Jung, le jeune ensemble d’instruments à vent s’est associé au chœur de l’Université Toulouse II Jean-Jaurès, dirigé par Claire Suhubiette, et à la mezzo-soprano Fiona McGown. Il a également reçu une soliste de choix avec la jeune bassoniste Sophie Dartgalongue, actuellement basson solo à l’Orchestre Philharmonique de Vienne. Dans un programme musical exigeant et novateur, tout ce beau monde a porté haut la qualité d’une pratique qui pourrait bien tracer une voie originale.

Tout en fédérant les talents toulousains (et ils sont nombreux) en matière de pratique des instruments à vent, le Toulouse Wind Orchestra (TWO pour les familiers), est un véritable orchestre symphonique qui rassemble des membres d’orchestres prestigieux tels que l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse ou l’Orchestre National de Lyon, mais également des musiciens d’orchestres militaires, des enseignants de conservatoires et écoles de musique ou encore des musiciens s’illustrant sur les grandes scènes de musique actuelle en France ou à l’étranger.
Aux côtés de ces musiciens expérimentés, des jeunes issus du CRR de Toulouse et actuellement étudiants dans des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et de Danse français et étrangers ou encore à l’Orchestre Français des Jeunes, partagent la scène pour former un orchestre multigénérationnel, véritable source d’expériences.



Le Toulouse Wind Orchestra à l'issue des Fanfares Liturgiques, d'Henri Tomasi.
Au premier plan, de gauche à droite : Claire Suhubiette, chef du choeur de l'Université Jean-Jaurès, Fiona McGown, mezzo-soprano, Alexandre Jung, chef d'orchestre
- Photo Classictoulouse -

Dirigé par des chefs invités, le Toulouse Wind Orchestra anime un répertoire composé d’œuvres originales et de transcriptions de pièces symphoniques. Pour ce concert du 13 avril, il fait appel à Alexandre Jung, pour le diriger. Menant une double carrière de chef d’orchestre et de directeur d’établissement d’enseignement artistique, Alexandre Jung a été finaliste de prestigieux concours internationaux de direction d’orchestre et mène une solide carrière symphonique et opératique.
Misant sur la curiosité des musiciens comme sur celle du public, la formation toulousaine investit ce 13 avril un répertoire rare et original. Les compositeurs du XXème siècle que sont Henri Tomasi et Bernd Alois Zimmermann n’encombrent pas les programmes des concerts. Pour la plupart des spectateurs de ce concert, les œuvres ainsi présentées ce soir-là constituent de véritables et passionnantes découvertes.
Du Français Henri Tomasi, les Fanfares Liturgiques ouvrent le concert. Issues de son opéra Don Juan de Mañara, ces fanfares, conçues pour cuivres, percussions, voix soliste et chœur sont exécutées ici avec l’effectif complet. Une performance exceptionnelle qui confère à l’œuvre tout son impact. Le premier volet, Annonciation, resplendit d’un éclat qui doit beaucoup aux musiciens réunis. En particulier, le corniste Félix Dervaux (qui fut cor solo du prestigieux Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam) réalise là une remarquable performance. Le deuxième mouvement, Evangile, recèle un trésor : une incroyable cadence dévolue au trombone que Jonathan Reith, trombone solo de l’Orchestre de Paris, délivre avec panache. A la suite d’Apocalypse, le quatrième volet offre à la jeune mezzo-soprano Fiona McGown, une partie soliste qu’elle chante avec conviction et intensité, d’une voix assurée et lumineuse. Le chœur de l’Université Jean-Jaurès apporte un éclat particulier et enthousiaste à la spectaculaire Procession du Vendredi Saint qui conclut triomphalement cette pièce rare et belle.


O Sophie Dartigalongue, basson solo dans le concerto d'Henri Tomasi
- Photo Classictoulouse -

Toujours d’Henri Tomasi, le concerto pour basson, initialement composé pour orchestre à cordes, est donné ici dans sa version pour instruments à vent signée du compositeur d’origine toulousaine, Maxime Aulio. Dernière d’une série de huit partitions pour instruments à vent solistes, cette œuvre fleure bon le style typiquement français de ce XXème siècle riche en personnalités musicales. Le basson ouvre à découvert l’Andante initial, donnant ainsi le ton « déluré » de toute l’œuvre. Le volet central, Sérénade nocturne, ne se prive pas d’un humour, d’un certain badinage à la Poulenc dans le dialogue qui s’établit entre le basson et son accompagnement. Virtuosité, alacrité animent le Final-saltarelle, imprégné de cette culture corse dont le compositeur est issu. Le jeu à la fois assuré et raffiné de Sophie Dartigalongue touche à la perfection. Une sonorité riche et ronde, une aisance absolue, une imagination des phrasés, on ne peut rêver contribution plus convaincante. La Philharmonie de Vienne a beaucoup de chance de posséder dans ses rangs une musicienne de cette envergure !



Antonio Nunes da Silva, "cyclo-récitant" et Alexandre Jung dans les
Musiques pour les soupers du Roi Ubu, de Bernd Alois Zimmermann
- Photo Classictoulouse -

La seconde partie du concert rend justice à un compositeur allemand lui aussi trop rare dans nos salles de concert. La musique de Bernd Alois Zimmermann a suivi un itinéraire original, du néo-classicisme de ses débuts à une assimilation raisonnée des nouveaux langages du XXème siècle. Ses Musiques pour les Soupers du Roi Ubu manient à la fois la caricature, l’humour noir, et surtout un foisonnement musical au diapason du surréalisme de l’œuvre d’Alfred Jarry auquel le compositeur se réfère. Un « cyclo-conférencier » joue d’ailleurs le rôle d’Alfred Jarry lui-même. Déboulant sur une bicyclette, le stupéfiant comédien Antonio Nunes da Silva commente chacune des huit étapes rocambolesques de ce voyage à travers la soif de pouvoir, la cruauté, le burlesque, l’implacable critique du monde. Le comédien, comme pour suivre une tradition ancienne des commentaires parlés dans certaines œuvres lyriques (on pense à Offenbach), enrichit sa contribution d’allusions à l’actualité récente. Ce commentaire salutairement subversif réalise une sorte de contrepoint avec le foisonnement musical de l’œuvre. Structurée en une sorte de désordre organisé, la partition explose littéralement. Habilement, le compositeur truffe ses mouvements de citations, de clins d’œil savoureux. Une allusion au Dies Irae est suivie d’un début de collage de la Marche de Radetzky de Johann Strauss. Bach, Beethoven sont également passés à la moulinette. La Chevauchée des Walkyries de Wagner, particulièrement développée, vient percuter la Symphonie Fantastique de Berlioz…
Saluons la performance de tous les musiciens et celle du chef qui font de ce maelstrom sonore un creuset réjouissant. Longue vie au Toulouse Wind Orchestra !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 14 avril 2018

 

infos
 

Renseignements et réservations :

http://www.toulouse
windorchestra.com/


Tarif général : 30 € / 25 € / 20 € / 15 € 
Tarif - 12 ans : 5 €

 
Programme du concert donnés le 13 avril 2018
à 20 h 30 à la Halle aux Grains de Toulouse :


* H. Tomasi
- Fanfares Liturgiques
- Concerto pour basson et orchestre

* B. A. Zimmermann
- Musique pour les soupers du roi Ubu
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index