www.classicToulouse.com
Annonces
 
Orchestre du Capitole
Marcelo Lehninger, dir.
Fazil Say, piano
26/05/2018
Dialogue aux Carmélites
Saison 2018
Présentation 20/03/2018 09/06 au 23/09/2018
Les Sacqueboutiers
Jean Tubéry, cornetto
Gwendolyn Toth, orgue
12/06/2018
Les Sacqueboutiers
Gwendolyn Toth, orgue
13/06/2018
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
18/05/2018
Orchestre du Capitole
Clemens Schuldt, direction
Baiba Skride, violon
12/05/2018
Orchestre du Capitole
Bruno Mantovani, direction
Roger Muraro, piano
05/05/2018
Grands Interprètes
Thibaut Garcia, guitare
03/05/2018
Clefs de Saint-Pierre
Elégance Française
30/04/2018
Orchestre du Capitole
Stanislav Kochanovsky,
direction
Sergey Khachatryan,
violon
20/04/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
14/04/2018
Toulouse Wind Orchestra
Alexandre Jung, direction
Sophie Dartigalongue,
basson
13/04/2018
Arts Renaissants
Quintette à cordes de
Berlin
11/04/2018
Les Sacqueboutiers
Choeur de l'Université
Jean-Jaurès
Palladia Tolosa
08 et 10/04/2018
Orchestre d'Harmonie
de Quint-Fonsegrives
David Minetti, direction
09/04/2018
Orchestre du Capitole
Jeff Mills, Lost in Space
Christophe Mangou, dir.
05, 06, 07/04/2018
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio France
Hartmut Haenchen, dir.
30/03/2018
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
Vent des Royaumes
29/03/2018
Grands Interprètes
Edgar Moreau, violoncelle
David Kadouch, piano
19/03/2018
Maîtrise de Toulouse
Mark Opstad, direction
Lux : Soleil et étoiles
17/03/2018
Grands Interprètes
Ensemble Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
14/03/2018
Odyssud
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
Magali Léger, soprano
Paulin Bündgen,
contre-ténor
13/03/2018
Grands Interprètes
B'Rock Orchestra
René Jacobs, direction
Robin Johannsen, soprano
08/03/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Repin, violon
05/03/2018
Musika Orchestra
Academy
Pierre Bleuse, direction
Béatrice Uria-Monzon,
mezzo-soprano
04/03/2018
Saison Bleue de Toulouse
David Grimal, violon
Anne Gastinel, violoncelle
Philippe Cassard , piano
27/02/2018
Clefs de Saint-Pierre
Impressionnismes
26/02/2018
Orchestre du Capitole
Andris Poga , dir.
Andreï Korobeinikov, piano
23/02/2018
Orchestre du Capitole
Thomas Søndergård, dir.
Josef Špaček, violon
15/02/2018
Arts Renaissants
Jean Rondeau, clavecin
Dynastie
14/02/2018
Orchestre de Chambre
de Toulouse
Gilles Colliard, violon et
direction,
Thierry Huillet, piano
09/02/2018
Théâtre du Capitole
Les éléments
Ars Nova
08/02/2018
Orchestre du Capitole
Klaus Mäkelä, direction
03/02/2018
Arts Renaissants
Alexandre Tharaud, piano
Jean-Guihen Queyras,
violoncelle
31/01/2018
Clefs de Saint-Pierre
Les années trente
22/01/2018
Grands Interprètes
Daniel Barenboim, piano
15/01/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Daniel Lozakovich, violon
12/01/2018
 
 

 

Concerts/ Maîtrise de Toulouse / Mark Opstad , direction
Lux : Soleil et étoiles - 17 mars 2018
     

CRITIQUE

Voix célestes

Chaque apparition de la célèbre Maîtrise de Toulouse réserve à ses spectateurs de nouvelles surprises, de nouvelles découvertes, de nouvelles raisons d’admirer un ensemble de jeunes chanteurs dont les qualités s’affirment chaque fois davantage. Le programme du concert donné le 17 mars dernier à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines explorait près de six siècles de musique vocale. En outre, le thème général « Lux : Soleil et étoiles » permettait une échappée de rêve vers le cosmos à travers un répertoire varié mais d’autant plus exigeant que toutes les pièces chantées, sauf une, relèvent de la pratique a cappella.

L’impressionnant cortège d’une douzaine de courtes pièces qui composent ce programme éclectique s’accompagne ce soir-là d’un traitement particulier de la lumière. Projections poétiques, modulations adaptées de l’éclairage prolongent ainsi avec bonheur les évocations musicales centrées précisément sur la lumière.
Les qualités déployées par cette quarantaine d’enfants et de jeunes chanteurs, la perfection de l’intonation, la précision rythmique atteignent un niveau exceptionnel. Rendons grâce pour cela au fondateur et directeur musical de cet ensemble, le franco-britannique Mark Opstad. En l’espace de douze années, la Maîtrise de Toulouse, créée au sein du Conservatoire de la ville rose, est devenue sous sa direction une formation exemplaire.


O Les jeunes chanteurs de la Maîtrise de Toulouse sous la direction de Mark Opstad
- Photo Classictoulouse -

L’originalité du programme, la variété des styles musicaux abordés, celle des langues des textes prononcés tendent aux jeunes interprètes de redoutables pièges qu’ils franchissent avec panache.
La succession des pièces obéit en outre à une construction intelligente et sensible qui mêle musique ancienne et création récente par « affinité » expressive. Ainsi, dans le premier et le dernier des triptyques qui se succèdent, deux chants anciens encadrent une œuvre récente de même caractère, comme si les siècles n’avaient aucune prise sur la création. Ainsi, la musique anglaise de la Renaissance ouvre et referme le concert. La notion d’espace cosmique se retrouve aussi bien dans la ferveur de « Christe qui lux es et dies », de William Byrd, que dans la paix céleste que traduit « Te lucis ante terminum » de Thomas Tallis. Entre ces deux témoignages d’une science du chœur que le Royaume Unis a porté à son acmé, les répertoires abordés témoignent de la richesse inépuisable de la production chorale à travers les siècles.
La pièce « Lux Arumque », de l’Américain Eric Whitacre né en 1970, au cœur du premier triptyque, pas plus que « O nata lux » de Morten Lauridsen, au cœur du dernier, ne créent la moindre rupture avec les pièces de la Renaissance qui les entourent.
Le deuxième triptyque de la soirée entraîne une disposition symétrique de deux groupes de chanteurs qui se font face. Ainsi se trouve éclairée l’écriture polyphonique de la fin du XIXème siècle due à Charles Wood, Edvard Grieg et Joseph Rheinberger.



Le double choeur et les raffinement lumineux - Photo Classictoulouse -

Deux pièces françaises signées Francis Poulenc et Claude Debussy, voisinent avec une étonnante création du Letton Ēriks Ešenvalds. Cette œuvre vocale, « Stars », est soutenue, accompagnée par une batterie de «  verres musicaux » que les choristes eux-mêmes frottent tout en chantant. La mécanisation de ce système donnera naissance au fameux harmonica de verre chéri par Mozart. Verre rime ici avec rêve. Auparavant, la mélodie « Nuit d’étoiles », de Debussy, accompagnée au piano par Mark Opsatd lui-même, est admirablement chantée par la jeune soprano, membre de la Maîtrise, Juliette Mey, dont la pureté du timbre fait ici merveille.
Une séquence étonnante vient compléter ce vaste panorama musical. La riche complexité de « Litanies », de Patrice Libes, pour deux solistes et chœur a cappella, est suivie de deux motets de Patrick Burgan aux caractères opposés. « Soleils » s’avère d’une vigueur rythmique jubilatoire, alors que l’onirisme préside au poétique « Une à une, les étoiles ». Ces compositeurs d’aujourd’hui, tous deux liés à Toulouse, témoignent de la vitalité de la création chorale.
La paix céleste vient donc conclure ce voyage à travers les siècles et les éléments cosmiques. Deux versions du texte « O nata lux », l’une de Thomas Tallis, l’autre du compositeur américain d’aujourd’hui Morten Lauridsen sont donc complétées par « Te lucis ante terminum » de l’immortel Tallis. La meilleure conclusion possible pour une soirée de rêve !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 18 mars 2018

 

infos
 

Informations sur la Maîtrise de Toulouse

http://www.maitrise
detoulouse.fr/

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles



------------------------------

Programme du concert donné le 17 mars à 20 h à
l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse

* W. Byrd (1538-1623)
- Christe qui lux es et

* E. Whitacre (1970)
- Lux Arumque

* R. White (1538-1574)
- Christe qui lux es et deus

* Ch. Wood (1866-1926)
- Hail Gladdening light

* E. Grieg (1843-1907)
- Ave maris stella

* J. Rheinberger (1839-1901)
- Abendlied

* F. Poulenc (1899-1963)
- Videntes Stellam

* C. Debussy (1862-1918)
- Nuit d’étoiles

* Ē. Ešenvalds (1977)
- Stars

* P. Libes (1960)
- Litanies

* P. Burgan (1960)
- Soleils
- Une à une, les étoiles

* T. Tallis  (1505-1585)
- O nata lux

* M. Lauridsen (1943)
- O nata lux

* T. Tallis (1505-1585)
- Te lucis ante terminum

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2017-2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index