www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Musique en Dialogue
aux Carmélites
18/06 au 28/08/2022
Les Arts Renaissants
Saison 2022-2023
Grands Interprètes
Saison 2022-2023
02/06/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Saison 2022-2023
31/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Saison 2022-2023
Présentation
23/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
La démission de
Tugan Sokhiev
06/03/2022
Association AIDA
Projet Démos
05/10/2021
 
Critiques
 
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Mūza Rubackyté, piano
Olivier Bellamy, récitant
19/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Katia et Marielle Labèque,
pianos
17/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Sunwook Kim, piano
10/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Jukka-Pekka Saraste, dir.
Verdi Requiem
31/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Ryan Bancroft, direction
Benjamin Beilman, violon
26/05/2022
Toulouse Guitare
Gaëlle Solal, Rafaël Léger
20/05/2022
Les Sacqueboutiers
Ensemble vocal Tempus 21
Les Trois "S"
19 et 20/05/2022
Orchestre de Chambre
de Toulouse
Gilles Colliard, direction
12/05/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Du côté de chez Ludwig
09/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Joseph Swensen, direction
06/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Xian-Zhang, direction
Kristi Gjezi, violon
30/04/2022
Orchestre nat. du Capitole
Frank Beermann, direction
David Fray, piano
23/04/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Ellipsos
19/04/2022
Grands Interprètes
Camerata Salzburg
Fazil Say, piano
19/04/2022
Toulouse Guitare
Trio Cavalcade
15/04/2022
Musique pour la paix
Eglise du Gesu
09/04/2022
Les Arts Renaissants
Venice Baroque Orchestra
Andrea Marcon, direction
Chouchane Siranossian,
violon
29/03/2022
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio-France
Myung-Whun Chung, piano
et direction
26/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Direction Fuad Ibrahimov
Orféon Donostiarra, José
Antonio Sainz Alfaro, dir.
25/03/2022
Orchestre l'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Vincent Martinet, piano
17/03/2022
Toulouse Guitare
Antoine Morinière, guitare
Joachim Maudet, danse
11/03/2022
Association Gabriel Fauré
Le Duo des lames
10/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Wilson Ng, direction
Julien Martineau,mandoline
05/03/2022
Grands Interprètes
Wiener Symphoniker
Andrés Orozco-Estrada,
direction
Vilde Frang, violon
03/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Thomas Guggeis, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/02/2022
Grands Interprètes
Martha Argerich et
Sergei Babayan, pianos
25/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Christian Arming, direction
Haochen Zhang, piano
17/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Josef Špaček, violon
11/02/2022
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, dir.
Thomas Dolié, baryton
07/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Speranza Scappucci, dir.
Le Villi, G. Puccini
05/02/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
Jörg Widmann, clarinette
01/02/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Viennoiseries
31/01/2022
Grands Interprètes
Hélène Grimaud
21/01/2022
Les Arts Renaissants
Le Banquet Céleste
Damien Guillon
18/01/2022
Grands Interprètes
Evgeny Kissin
18/01/2022
Théâtre du Capitole
Capella Reial de Catalunya
Concert des Nations
Jordi Savall, direction
10/01/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Aylen Pritchin, violon
07/01/2022
Mélodies hébraïques
Sarah Iancu, violoncelle
David Bismuth, piano
04/01/2022
Les Arts Renaissants
Café Zimmermann
Clément Janequin
Les Sacqueboutiers
14/12/2021

 

Concerts/ Grands Interprètes / Martha Argerich, piano,
Sergei Babayan, piano - 25 février 2022
     
 
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Duo de prestige

Le retour à Toulouse de Martha Argerich constitue toujours un événement artistique important. Depuis longtemps déjà, la grande pianiste argentine privilégie le dialogue musical avec un ou plusieurs autres interprètes. Ce 25 février dernier, dans le cadre de la saison Les Grands Interprètes, c’est en compagnie du pianiste arménien, naturalisé américain, Sergei Babayan, qu’elle propose au public toulousain venu en nombre un programme particulièrement original opposant, ou plutôt combinant, Mozart et Prokofiev.

Si l’on connait bien l’immense talent et la riche carrière de Martha Argerich, on découvre à Toulouse les qualités d’interprète et de transcripteur de son complice de la soirée. Après des études de piano au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou notamment sous la direction de Mikhail Pletnev, Sergei Babayan s'installe aux États-Unis en 1989. Au cours des années suivantes, il remporte de nombreux concours internationaux comme le Concours de piano Robert Casadesus devenu Concours international de piano de Cleveland, puis le premier prix de la Scottish International Piano Competition de Glasgow. En outre, il pratique avec passion la transcription pour le piano de grandes œuvres orchestrales. C’est ce talent de transcripteur qui occupe la majeure partie du programme présenté à Toulouse qui a d’ailleurs fait l’objet en partenariat avec Martha Argerich d’un enregistrement paru chez Deutsche Grammophon.


Sergei Babayan et Martha Argerich © Classictoulouse
Au cours de cette soirée du 25 février, deux groupes de transcriptions d’œuvres de Prokofiev encadrent la Sonate pour deux pianos en ré majeur de… Mozart. Un voisinage a priori étrange, mais que les interprètes justifient pleinement par la qualité de leurs jeux. Car c’est bien de complicité qu’il est question ici. Tout au long de ce concert, la fusion des touchers, des phrasés, des nuances donne parfois l’impression que les deux pianos ne sont qu’un seul et même instrument touché par un seul interprète ! La disposition décalée des deux pianos permet une meilleure proximité des musiciens que l’habituelle imbrication des instruments. Notons que les deux pianistes permutent leur place au cours du concert suivant les épisodes. Du second plan pour Roméo et Juliette et la Sonate de Mozart, Martha Argerich passe au premier plan pour la séquence finale consacrée à Prokofiev.
La richesse de la transcription éclate au grand jour dès la série d’accords violents et énergiques qui ouvrent la série de douze mouvements du ballet Roméo et Juliette de Prokofiev. Ce premier épisode consacré au compositeur russe enchaîne les scènes contrastées du drame dans une métrique parfaite, un synchronisme impressionnant. La tension ne se relâche jamais, même dans les rares plages de tendresse. Le motorisme implacable de l’écriture traduit autant le poids du destin que l’agitation liée à l’intrigue. Cette séquence « shakespearienne » s’achève sur La Mort de Tybalt, d’une incroyable violence suggérée par l’écriture pianistique particulièrement percussive.

Martha Argerich et Sergei Babayan © Classictoulouse

L’autre épisode consacré à Prokofiev aborde un répertoire plus rare consacré aux musiques de scène ou de film du grand compositeur en phase avec son époque. Deux musiques de scène confirment l’attachement au théâtre. Shakespeare revient sur le devant de la scène avec sa pièce Hamlet. C’est la cas de Pouchkine et son drame Eugène Onéguine dont Tchaïkovski a tiré son chef-d’œuvre lyrique. Autre allusion à Tchaïkovski, la Polonaise de La Dame de Pique, d'Alexandre Pouchkine, est extraite de la musique de film composée par Prokofiev. Deux danses, la deuxième des Valses Pouchkine et celle extraite de son opéra Guerre et Paix, d’après Tolstoï, complètent ce panorama qui s’achève sur l’« idée fixe » de La Dame de Pique, un ostinato obsessionnel dans lequel les deux pianistes atteignent des sommets de diabolique précision.
Entre ces deux épisodes consacrés à Sergei Prokofiev, se glisse l’inattendue et géniale Sonate pour deux pianos en ré majeur K 448, de Mozart. Si le contraste s’avère manifeste entre les deux compositeurs de la soirée, l’implication des deux interprètes témoigne de leur indéfectible musicalité. Après et avant les violences du compositeur russe, le sourire et la fraîcheur de l’écriture mozartienne font ici des merveilles. La connivence entre les deux claviers est absolue. Dès l’Allegro con spirito initial, les questions-réponses fusent. Certaines répliques initiées par l’un sont rattrapées par l’autre et prolongées avec esprit. Les phrases en écho deviennent des discussions animées. La douceur « vocale » de l’Andante fait place à l’effervescence de l’Allegro molto final pris ici avec une vitalité et un humour exubérants. Le bonheur quoi !
Le public ne peut laisser partir le duo sans réclamer avec enthousiasme une prolongation de la soirée. Martha Argerich et Sergei Babayan reprennent alors deux scènes du Roméo et Juliette de Prokofiev pour le plaisir de tous.

Serge Chauzy
Article mis en ligne 28 février 2022

 

infos
 

 

Renseignements et locations :
61, rue de la Pomme,
31000 Toulouse,
tél : 05 61 21 09 00.
 
Programme du concert donné le 25 février 2022 à 20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* S. Prokofiev

- 12 mouvements de Roméo et Juliette, opus 64 – Arr. Sergei Babayan
- Prologue / Dance of the knights / Morning dance / Quarrel / Gavotte / Juliet as a young girl – The nurse deliver Juliet’s letter to Romeo / Folk dance / Dance with mandolines / Morning serenade / Dance of five couples / Romeo and Juliet before departure / Death of Tybalt

* W. A. Mozart
- Sonate pour deux pianos en ré majeur, K. 448

* S. Prokofiev
- Extrait de Hamlet, opus 7 – Arr. Sergei Babayan / The Ghost of Hamlet’s Father
-  Extraits de Eugène Onéguine, opus 71 – Arr. Sergei Babayan / Mazurka / Polka
- Extraits de La Dame de Pique, opus 70 – Arr . Sergei Babayan / Polonaise / Idée fixe
- 2 Valses, opus 120, Pouchkine – Arr . Sergei Babayan / Valse n°2 « Allegro meditativo », en do dièse mineur
- Extrait de Guerre et Paix, opus 91 – Arr . Sergei Babayan / La Valse de Natacha


 

Les saisons musicales
lyriques et
chorégraphiques
toulousaines

 
2021-2022
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index