www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Musique en Dialogue
aux Carmélites
18/06 au 28/08/2022
Les Arts Renaissants
Saison 2022-2023
Grands Interprètes
Saison 2022-2023
02/06/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Saison 2022-2023
31/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Saison 2022-2023
Présentation
23/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
La démission de
Tugan Sokhiev
06/03/2022
Association AIDA
Projet Démos
05/10/2021
 
Critiques
 
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Mūza Rubackyté, piano
Olivier Bellamy, récitant
19/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Katia et Marielle Labèque,
pianos
17/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Sunwook Kim, piano
10/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Jukka-Pekka Saraste, dir.
Verdi Requiem
31/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Ryan Bancroft, direction
Benjamin Beilman, violon
26/05/2022
Toulouse Guitare
Gaëlle Solal, Rafaël Léger
20/05/2022
Les Sacqueboutiers
Ensemble vocal Tempus 21
Les Trois "S"
19 et 20/05/2022
Orchestre de Chambre
de Toulouse
Gilles Colliard, direction
12/05/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Du côté de chez Ludwig
09/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Joseph Swensen, direction
06/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Xian-Zhang, direction
Kristi Gjezi, violon
30/04/2022
Orchestre nat. du Capitole
Frank Beermann, direction
David Fray, piano
23/04/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Ellipsos
19/04/2022
Grands Interprètes
Camerata Salzburg
Fazil Say, piano
19/04/2022
Toulouse Guitare
Trio Cavalcade
15/04/2022
Musique pour la paix
Eglise du Gesu
09/04/2022
Les Arts Renaissants
Venice Baroque Orchestra
Andrea Marcon, direction
Chouchane Siranossian,
violon
29/03/2022
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio-France
Myung-Whun Chung, piano
et direction
26/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Direction Fuad Ibrahimov
Orféon Donostiarra, José
Antonio Sainz Alfaro, dir.
25/03/2022
Orchestre l'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Vincent Martinet, piano
17/03/2022
Toulouse Guitare
Antoine Morinière, guitare
Joachim Maudet, danse
11/03/2022
Association Gabriel Fauré
Le Duo des lames
10/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Wilson Ng, direction
Julien Martineau,mandoline
05/03/2022
Grands Interprètes
Wiener Symphoniker
Andrés Orozco-Estrada,
direction
Vilde Frang, violon
03/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Thomas Guggeis, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/02/2022
Grands Interprètes
Martha Argerich et
Sergei Babayan, pianos
25/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Christian Arming, direction
Haochen Zhang, piano
17/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Josef Špaček, violon
11/02/2022
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, dir.
Thomas Dolié, baryton
07/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Speranza Scappucci, dir.
Le Villi, G. Puccini
05/02/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
Jörg Widmann, clarinette
01/02/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Viennoiseries
31/01/2022
Grands Interprètes
Hélène Grimaud
21/01/2022
Les Arts Renaissants
Le Banquet Céleste
Damien Guillon
18/01/2022
Grands Interprètes
Evgeny Kissin
18/01/2022
Théâtre du Capitole
Capella Reial de Catalunya
Concert des Nations
Jordi Savall, direction
10/01/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Aylen Pritchin, violon
07/01/2022
Mélodies hébraïques
Sarah Iancu, violoncelle
David Bismuth, piano
04/01/2022
Les Arts Renaissants
Café Zimmermann
Clément Janequin
Les Sacqueboutiers
14/12/2021
 

 

Concerts/ Orchestre l'Enharmonie, Serge Krichewsky, direction
Vincent Martinet, piano - 17 et 20 mars 2022

     

CRITIQUE

Avec L’Enharmonie, la musique à l’hôpital

A l’appel de l’association Hôpital Sourire, qui a pour mission d’aider les patients les plus fragiles à mieux combattre la maladie, l’orchestre symphonique L’Enharmonie porte la musique au sein d’une institution médicale toulousaine majeure, en l’occurrence l’hôpital Purpan. Ce nouvel événement s’est déroulé avec un beau succès le 17 mars dernier. Dès 19 h, le hall d'entrée du bâtiment Urgences - Réanimation – Médecines s’est muée en salle de concert !

Créée et dirigée par Serge Krichewsky, hautbois solo de l’Orchestre national du Capitole, cette formation musicale rassemble des musiciens amateurs confirmés et des musiciens professionnels, essentiellement issus des rangs de l'ONCT (Orchestre national du Capitole de Toulouse). Ce brassage stimulant motive fortement tous les participants à cette mission à la fois musicale et humanitaire.
Ce 17 mars, le grand hall d’entrée du bâtiment des Urgences accueille des musiciens visiblement heureux de cette implication généreuse et un public au sein duquel les sourires se lisent sur les regards, malgré les masques, encore obligatoires en milieu hospitalier.


L'Orchestre l'Enharmonie, dirigé par Serge Krichewsky - Photo Classictoulouse -

Les œuvres de ce concert sont présentées avec soin et pédagogie par Serge Krichewsky. Une ouverture, un concerto, une symphonie composent ce programme écouté avec une attention toute particulière. Signalons que l’acoustique de ce vaste lieu particulièrement inhabituel se prête étonnamment bien à la pratique musicale. Aucune sécheresse ne vient limiter la diffusion sonore.
L’ouverture qui débute le concert est celle du Barbier de Séville, non pas de Rossini comme on aurait pu s’y attendre, mais celle de son prédécesseur de plus d’un demi-siècle, Giovanni Paisiello. La vitalité de l’interprétation anime cette pièce d’un contemporains de Mozart injustement oublié. Pétillante d’esprit, la musique de Paisiello reçoit ici sa juste exécution, à la fois virtuose et expressive.
Le concerto qui suit est précisément signé de Mozart et date de la même période historique à laquelle appartiennent les trois œuvres du concert. Il s’agit là du Concerto pour piano et orchestre n° 18 en si bémol majeur. Comme l’explique Serge Krichewsky, Mozart l’a vraisemblablement composé à l’intention d’une de ses jeunes élèves dont l’âge, à cette époque, correspond à peu près à celui du soliste de la soirée d’aujourd’hui, Vincent Martinet ! Ce jeune et talentueux pianiste a débuté ses études à Toulouse. Il a obtenu à Paris une licence de piano et de musique de chambre en 2020, et y poursuit ses études en dernière année de Master. Les Toulousains l’ont notamment découvert lors des manifestations du festival Musique au Palais Niel.


Vincent Martinet, soliste du Concerto n° 18 de Mozart - Photo Classictoulouse -

Après une introduction orchestrale bien charpentée de l’Allegro vivace initial, l’entrée du soliste témoigne de la belle fluidité du toucher de Vincent Martinet, de son jeu profondément musical riche de l’élégance des phrasés. C’est dans l’Andante central que s’exprime au plus haut point la sensibilité de l’interprète qui conduit subtilement le discours musical de la tendresse touchante de l’introduction (curieuse réminiscence de l’air de Barberine dans Les Noces de Figaro) au développement dramatique qui le prolonge. Le final Allegro vivace s’ouvre sur une sorte de libération joyeuse qui est suivie de développements animés et contrastés.
Le dialogue entre le piano et l’orchestre, en particulier grâce aux interventions stratégiques des vents, s’avère admirable de complicité. Notons que Vincent Martinet s’attache à jouer avec finesse toutes les cadences écrites par Mozart. L’accueil enthousiaste du public obtient du pianiste un bis d’un tout autre caractère. Avec une sensibilité et une profondeur admirables, Vincent Martinet explore l’une des dernières pièces crépusculaires de Johannes Brahms, l’un des Intermezzos de l’opus 118. Un rêve éveillé.
Le concert de conclut sur l’une des 104 symphonies du roi du genre, Joseph Haydn, la n° 83 en sol mineur, surnommée « La Poule ». Le premier mouvement Allegro spiritoso s’ouvre sur une introduction solaire et énergique qui s’enchaîne sur ce fameux thème qui lui a donné son surnom : sans en rajouter outre mesure, l’orchestre phrase avec esprit et humour ce gloussement récurrent qui donne le sourire. A la suite des contrastes expressifs de l’Andante, la vigueur rythmique reprend ses droits dans le Menuet, allegro et son double Trio. Serge Krichewsky obtient ici un bel équilibre entre les pupitres de cordes et de vents d’une écriture pleine de vigueur et de rythme. Dans le Finale, Vivace, les vents jouent un rôle essentiel avec notamment de belles interventions de la flûte, largement sollicitée. La conclusion ainsi abordée déborde de vie et de joie.
Un sentiment partagé par le public visiblement heureux de cette nouvelle rencontre, une lumière bienvenue dans l’obscurité des temps difficiles que nous vivons.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 18 mars 2022

 

 

infos
 

Renseignements :

https://orchestre-enharmonie.fr/

Achats des places pour le concert du
Dimanche 20 mars 2022 à 17h00

Entrée : 10 €
Gratuit pour les enfants, les demandeurs d’emploi & les étudiants
Réservation :
05 62 23 00 63

culture@mairie-seysses.fr

 
Programme du concert donné le 17 mars 2022 à 19 h à l'hôpital Purpan de Toulouse et le 20 mars 2022 à 17 h dans la salle des fêtes de Seysses

* G. Paisiello

- Ouverture du
Barbier de Séville

* W. A. Mozart
-Concerto n°18 pour piano & orchestre

* J. Haydn

- Symphonie n° 83,
"La Poule"
 
Les saisons musicales
lyriques et
chorégraphiques
toulousaines

 
2021-2022
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index