www.classicToulouse.com
Annonces
 
La Dame d'Aragon
Mozart, Pélerin de l'Infini
15/10/2018
Orchestre du Capitole
Rinaldo Alessandrini, dir.
Julien Martineau,
mandoline
20/10/2018
Rencontres musicales
de Nailloux
28/09 au 15/12/2018
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Wayne Marshall, direction
Soirée Bernstein
12/10/2018
Clefs de Saint-Pierre
Soirée Brahms
08/10/2018
Toulouse Guitare
Marcin Dylla - Boris Paul
05/10/2018
Rendez-vous musical
Vincent Jockin
02/10/2018
Dialogue aux Carmélites
Le voyage à Lübeck
23/09/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Denis Kozhukhin, piano
21 et 22/09/2018
Dialogue aux Carmélites
Mūza Rubackytė, piano
Régis Goudot, récitant
26/08/2018
Les Sacqueboutiers
Le Roman de Jaufre
Festival Elizik, Narbonne
11/07/2018
Orchestre du Capitole
Lahav Shani, direction
Toulouse d'Eté
09/07/2018
Dialogue aux Carmélites
Amanda Favier, violon
François Castang, récitant
08/07/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Chiu-Jan Ying, violon
02/07/2018
Orchestre du Capitole
Enrique Mazzola, direction
Edgar Moreau, violoncelle
22/06/2018
Orchestre du Capitole
Long Yu, direction
Chad Hoopes, violon
16/06/2018
Grands Interprètes
Chamber Orchestra of
Europe,
Yannick Nézet-Séguin, dir.
Lisa Batiashvili, violon
15/06/2018
Les Sacqueboutiers
Gwendolyn Toth, orgue
13/06/2018
Les Sacqueboutiers
Jean Tubéry, cornetto
Gwendolyn Toth, orgue
12/06/2018
Dialogue aux Carmélites
Clara Cernat, violon
Thierry Huillet, piano
Luc Ferry, philosophe
10/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orféon Donostiarra
08/06/2018
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
04/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Nicholas Angelich, piano
02/06/2018
Orchestre du Capitole
Marcelo Lehninger, dir.
Guillaume Vincent, piano
26/05/2018
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
18/05/2018
Orchestre du Capitole
Clemens Schuldt, direction
Baiba Skride, violon
12/05/2018
Orchestre du Capitole
Bruno Mantovani, direction
Roger Muraro, piano
05/05/2018
Grands Interprètes
Thibaut Garcia, guitare
03/05/2018
Clefs de Saint-Pierre
Elégance Française
30/04/2018
Orchestre du Capitole
Stanislav Kochanovsky,
direction
Sergey Khachatryan,
violon
20/04/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
14/04/2018
Toulouse Wind Orchestra
Alexandre Jung, direction
Sophie Dartigalongue,
basson
13/04/2018
Arts Renaissants
Quintette à cordes de
Berlin
11/04/2018
Les Sacqueboutiers
Choeur de l'Université
Jean-Jaurès
Palladia Tolosa
08 et 10/04/2018
Orchestre d'Harmonie
de Quint-Fonsegrives
David Minetti, direction
09/04/2018
Orchestre du Capitole
Jeff Mills, Lost in Space
Christophe Mangou, dir.
05, 06, 07/04/2018
 
 

 

Concerts/ Musique en dialogue aux Carmélites - Le voyage à Lübeck
23 septembre 2018
     

CRITIQUE

Il était une fois… Bach et Buxtehude

Le quatrième et dernier concert-lecture de la série Musique en Dialogue aux Carmélites vient d’accueillir, le 23 septembre dernier, une rencontre prestigieuse autour du grand Johann Sebastian Bach : celle de l’ensemble Les Passions – Orchestre baroque de Montauban, sous la direction de son fondateur Jean-Marc Andrieu, et de Gilles Cantagrel, spécialiste internationalement reconnu du compositeur et de la musique baroque allemande en général.

Organisée en partenariat avec le Goethe Institut de Toulouse dans le cadre de la Quinzaine franco-allemande en Occitanie, cette nouvelle rencontre entre musique et parole est intitulée « Le voyage à Lübeck ». Elle évoque un événement important de la vie du jeune Johann Sebastian Bach que Gilles Cantagrel a développé dans son ouvrage emblématique intitulé « La Rencontre de Lübeck, Bach et Buxtehude » (Paris, 2003), Nouvelle édition Desclée de Brouwer (Paris, 2015). Gilles Cantagrel est notamment président de l’Association des Grandes Orgues de Chartres et administrateur de plusieurs institutions, dont le Centre de Musique Baroque de Versailles, et membre du conseil de surveillance de la Fondation Bach de Leipzig. En cet après-midi dominical du 23 septembre, c’est donc très légitimement lui qui joue le rôle du narrateur aux côtés des musiciens et chanteurs qui illustrent cet épisode historique.


Gilles Cantagrel, musicologue et narrateur - Photo Jean-Jacques Ader -

Le concert-lecture se déroule ainsi comme un récit de voyage souligné, balisé par les chefs-d’œuvre musicaux qui en ponctuent l’essentiel. Rappelons les éléments de cette rencontre historique. En 1705, à l’âge de 20 ans, Bach entreprend un voyage vers Lübeck pour rencontrer le grand Dietrich Buxtehude. Il parcourt quatre cents kilomètres à pied. Parti pour quatre semaines, il y restera quatre mois. Dietrich Buxtehude passe alors pour le plus grand musicien d’Allemagne du Nord. Il dirige à la Marienkirche de Lübeck, les fameuses Abendmusiken (Musiques du soir) auxquels Bach assistera. Gilles Cantagrel évoque avec sa verve habituelle, son sens du récit et la perfection de son langage, les étapes importantes qui composent ce voyage initiatique du jeune génie venu recueillir auprès du vieux maître les secrets immanents de la composition. Le récit de cette quête est l’occasion, pour le narrateur de tordre le cou à quelque fausse légende passée à la postérité. Ainsi, on entend encore souvent évoquer le fait que l’attribution de la charge de Buxtehude à son successeur était liée à l’acceptation de ce dernier d’épouser la fille du maître… qui était fort laide ! Cette « fake news » est rapidement démentie par les faits que rapporte le narrateur.
La face musicale de cette rencontre suit habilement le récit dans sa continuité. La première œuvre présentée au nombreux public qui se presse dans la chapelle des Carmélites n’est autre qu’une cantate de jeunesse composée par Johann Sebastian Bach avant son départ pour Lübeck à l’occasion des noces d’un ami. « Der Herr denket an uns » (BWV 196) est dévoilé par les musiciens des Passions que dirige avec ferveur et précision Jean-Marc Andrieu. Aux pupitres de violons et d’alto se joignent les indispensables composantes du continuo, Etienne Mangot au violoncelle et Yasuko Uyama-Bouvard à l’orgue. Le quatuor vocal intervient aussi bien dans les arias individuelles que dans les chorals, un par voix.



Les Passions - Orchestre baroque de Montauban dirigé par Jean-Marc Andrieu. Debouts de gauche à droite : Anne Magouët, soprano, Pascal Bertin, alto, Sébastien Obrecht, ténor, Stephan Imboden, basse - Photo Classictoulouse -

Trois courtes cantates de Dietrich Buxtehude occupent le cœur de ce programme : « Herren war Gud » (BuxWV 40), « Jesu meines Lebens Leben » (BuxWV 62) et « Walts Gott meine Werk ich lasse » (BuxWV 103). La toute dernière retentit d’un choral célèbre que Bach reprendra dans sa Passion selon Saint-Mathieu : « O Haupt voll Blut und Wunden ». Gilles Cantagrel nous en commente les caractéristiques avec gourmandise. Le récit se referme avec l’une des toutes premières cantates que Bach ait composées à son retour de Lübeck : « Christ lag in Todesbanden » (BWV 4), œuvre de jeunesse dans laquelle il utilise dans les sept sections pour voix les paroles inchangées de Martin Luther des sept strophes du choral d’origine comme cantus firmus. Belle apothéose qui sanctionne le profond apprentissage du jeune Johann Sebastian auprès de son maître.
Outre le raffinement de l’interprétation instrumentale mise en œuvre par Jean-Marc Andrieu, on apprécie les différentes contributions vocales des quatre solistes invités pour l’occasion. La soprano Anne Magouët déploie son timbre riche et puissant, ainsi que le pouvoir expressif de sa déclamation. Un peu discret au début de ses interventions, l’alto Pascal Bertin retrouve présence et musicalité auprès d’Anne Magouët dans le miraculeux duo de la cantate BWV 4, qui associe les deux voix comme Pergolesi le réalisera quelques années plus tard dans son sublime Stabat Mater. Le ténor Sébastien Obrecht et la basse Stephan Imboden, experts en matière de Bach, confèrent à leurs interventions toute la ferveur et la sensibilité qu’elles réclament.
Ainsi se referme pour cette saison ce cycle original et fructueux imaginé par Catherine Kauffmann-Saint-Martin qui donne rendez-vous pour une prochaine édition de ces concerts-lecture.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 25 septembre 2018

 

infos
 
 
Toutes les informations sur le site internet

www.musiquendialogue.org
 
Programme du concert-lecture donné le 23 septembre 2018 à 16 h en la chapelle des Carmélites

* J. S. Bach

- Cantate « Der Herr denket an uns » (BWV 196)

* D. Buxtehude
- Cantate « Herren war Gud » (BuxWV 40)
- <Cantate « Jesu meines Lebens Leben » (BuxWV 62)
- Cantate « Walts Gott meine Werk ich lasse » (BuxWV 103)

* J. S. Bach
- Cantate « Christ lag in Todesbanden » (BWV 4)
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index