www.classicToulouse.com
Annonces
 
Orchestre de Chambre de
Toulouse
Concerts du mois de
Septembre 2019
Toulouse Guitare
Saison 2019-2020
Présentation
13/09/2019
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Behzod Abduraimov, piano
14/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Préludes poétiques
01/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Terre, nature et liberté
25/08/2019
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Magnificat, Dies Irae...
13/08/2019
Musique au Brésil
Orchestre Symphonique
Municipal de Campinas
Victor Hugo Toro, dir.
Simone Leitão, piano
20/07/2019
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
Moondog
29/06/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Duende y misterio
16/06/2019
A bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Mistero Buffo
14 et 15/06/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Chœur du Capitole
Garry Magee, baryton
10/06/2019
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
05/06/2019
Orchestre du Capitole
Klaus Mäkelä, direction
István Várdai, violoncelle
25/05/2019
Grands Interprètes
Les Siècles
François-Xavier Roth, dir.
Marie Lenormand, mezzo
23/05/2019
Grands Interprètes
Budapest Festival Orch.
Iván Fischer, direction
Emanuel Ax, piano
20/05/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Louis Schwizgebel, piano
18/05/2019
Clefs de Saint-Pierre
"Quatuor pour la fin du
Temps"
13/05/2019
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
Anne Schwanewilms, sop.
11/05/2019
La Saison Bleue
Cuarteto Quiroga
30/04/2019
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
29/04/2019
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, direction
Janina Baechle, mezzo
Christian Elsner, ténor
27/04/2019
Rotary-Tlse-Lauragais
Constant Despres, piano
Chœur Octambule
25/04/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Gluzman, violon
17/04/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Raquel Camarinha, sop.
Renaud Capuçon, violon
12/04/2019
Les Arts Renaissants
Thibaut Garcia, guitare
Boris Grelier, flûte
10/04/2019
Les Sacqueboutiers
La Maîtrise de Toulouse
"Missa pro defunctis"
09/04/2019
Grands Interprètes
Martha Argerich et
Lilya Zilberstein, pianos
06/04/2019
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev,
piano et direction
05/04/2019
Clefs de Saint-Pierre
"Temps de guerre"
18/03/2019
Grands Interprètes
Le Bolchoï de Russie
Tugan Sokhiev, direction
13, 14 et 15/03/2019
Grands Interprètes
Bertrand Chamayou, piano
Sol Gabetta, violoncelle
11/03/2019
Orchestre du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Sandrine Piau,
Karine Deshayes,
Chœur du Capitole
08/03/2019
Orchestre du Capitole
La Damnation de Faust
H. Berlioz
Tugan Sokhiev, direction
Chœur et Maîtrise du
Capitole
22/02/2019
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
20/02/2019
Grands Interprètes
Thomas Enhco, piano
Vassilena Serafimova,
marimba
18/02/2019
Les Sacqueboutiers
La Musique au féminin
Paulhac (Haute Garonne)
16/02/2019
 
 

 

Concerts/ Les Clefs de Saint-Pierre / Quatuor pour la fin du Temps
13 mai 2019
     

CRITIQUE

Le Quatuor pour la fin du Temps referme en beauté
la saison des Clefs de Saint-Pierre

La 19ème saison des Clefs de Saint-Pierre est en effet arrivée à son terme. Le 13 mai, le dernier concert de la présente édition recevait, à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines, trois musiciennes de l’Orchestre national du Capitole et le pianiste et assistant-chef d’orchestre du Théâtre du Capitole. Ces quatre artistes avaient choisi d’offrir au public une œuvre unique dans tous les sens du terme. Conçu pour clarinette, violon, violoncelle et piano par Olivier Messiaen, son Quatuor pour la fin du Temps transcende tous les styles, toutes les frontières.

Laurence Perry, clarinette, Edwige Farenc, violon, Sarah Iancu, violoncelle et Christophe Larrieu, piano, ont donc décidé de se lancer dans un véritable défi instrumental et spirituel. La composition  du Quatuor pour la fin du Temps repose sur la rencontre presque inopinée de quatre instrumentistes détenus dans un stalag d’Allemagne en 1940 et 1941, pendant la deuxième guerre mondiale. La première présentation de cette œuvre poétique, intemporelle et profondément spirituelle eut d’ailleurs lieu dans ce même camp où Messiaen était lui-même prisonnier. Ecrit en détention au Stalag VIII-A, à Görlitz (situé sur la frontière actuelle germano-polonaise) cette œuvre inouïe y a été créée le 15 janvier 1941.



Joëlle Farenc pendant la préentation du concert avec le pianiste Christophe Larrieu
- Photo Classictoulouse -

Sa complexité, sa spécificité ont motivé l’organisation d’une présentation du compositeur et de l’œuvre afin de faciliter son assimilation par tous les publics. Cette introduction particulièrement élaborée et intelligemment conçue a été confiée à Joëlle Farenc, fine musicologue et grande habituée de ce type d’exercice, qui a procédé à une illustration d’exemples musicaux impliquant les musicien.ne.s.
Quelques éléments indispensables concernant la personnalité et les particularités de ce compositeur majeur du XXème siècle ont précédé les circonstances de la composition de ce Quatuor. Joëlle Farenc a ainsi rappelé sa passion pour l’ornithologie et sa vision colorée des sonorités. L’instrumentation de l’œuvre, qui varie d’une pièce à l’autre, est donc confiée au violon, au violoncelle, à la clarinette et au piano, « des instruments de fortune », comme les qualifie Messiaen lui-même. Le Quatuor pour la fin du Temps, basé sur les textes de l’Apocalypse de Saint-Jean, comprend huit mouvements. Ainsi que l’explique le compositeur, « Sept est le nombre parfait, la création de six jours sanctifiée par le sabbat divin ; le sept de ce repos se prolonge dans l'éternité et devient le huit de la lumière indéfectible, de l’inaltérable paix. » L’imagination sans borne du compositeur se traduit par les titres de chacun des huit épisodes, tout imprégnés de catholicisme militant.
Dès que s’ouvre l’exécution de l’œuvre, chaque instrumentiste s’investit comme dans un rôle théâtral. La complicité musicale se manifeste par une cohésion parfaite que les qualités individuelles viennent cimenter. Dans la Liturgie de cristal qui ouvre l’œuvre, la clarinette imite un merle, tandis que le violon reprend le chant d'un rossignol. La réunion des quatre instruments se prolonge dans l’étrange Vocalise, pour l'Ange qui annonce la fin du temps joué par le quatuor au complet. Les interventions individuelles de chaque interprète témoignent de la qualité de chacun.



Les interprètes du Quatuor pour la fin du Temps. De gauche à droite : Edwige Farenc, Christophe Larrieu, Sarah Iancu, Laurence Perry - PhotoClassictoulouse -

Ainsi dans le sublime Abîme des oiseaux, solo de clarinette d'une grande difficulté technique, Laurence Perry réalise une véritable performance qui va bien au-delà du seul accomplissement virtuose. Du grave à l’aigu, du fortissimo au « pianississimo » émergeant à peine du silence, le sens de l’expression, de la spiritualité si prégnante ici, reste l’élément essentiel. Ses collègues ne sont certes pas en reste. Après l’Intermède, qui réunit le violon, le violoncelle et la clarinette, c’est au tour du violoncelle de Sarah Iancu, accompagnée par le piano coloré de Christophe Larrieu, de tutoyer les cimes, dans le chant d’une infinie lenteur, extatique à l’extrême de Louange à l'Éternité de Jésus.
Lorsque s’ouvre la Danse de la fureur, pour les sept trompettes, les quatre instruments jouent à l'unisson. Ce mouvement, d'une grande vigueur rythmique, qui évoque enfin le cataclysme du Jugement dernier s'achève sur un quadruple fortissimo qui produit un effet terrifiant. Le septième épisode, incroyablement titré Fouillis d'arcs-en-ciel, pour l'Ange qui annonce la fin du temps, les quatre instruments se retrouvent à égalité. Dans le mouvement final, Louange à l'Immortalité de Jésus, c’est au violon de tenir le rôle de soliste accompagné du seul piano. A son tour, Edwige Farenc soutient la tension musicale jusqu’au bout de la transfiguration. Il faut quelques instants de silence pour émerger d’une atmosphère qui vient de nous emporter tout là-haut pendant une période qui précisément a aboli le temps…
Malgré l’étrangeté du propos musical, le public réagit avec enthousiasme à l’issue de ce voyage spirituel et subtil. Un grand bravo aux quatre interprètes de ce défi qu’il fallait absolument engager !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 14 mai 2019

 

infos
 



Renseignements détaillés et réservations au :


06 63 36 02 86.

Email : internotes.toulouse@
gmail.com

Internet :
http://lesclefsdesaintpierre
.org/

 
Programme du concert donné le 13 mai 2019
à 20 h à l'auditorium
Saint-Pierre des Cuisines

* O. Messiaen

- Quatuor pour la fin du Temps

 

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2019-2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index