www.classicToulouse.com
Annonces
 
La Dame d'Aragon
Mozart, Pélerin de l'Infini
15/10/2018
Orchestre du Capitole
Rinaldo Alessandrini, dir.
Julien Martineau,
mandoline
20/10/2018
Rencontres musicales
de Nailloux
28/09 au 15/12/2018
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Wayne Marshall, direction
Soirée Bernstein
12/10/2018
Clefs de Saint-Pierre
Soirée Brahms
08/10/2018
Toulouse Guitare
Marcin Dylla - Boris Paul
05/10/2018
Rendez-vous musical
Vincent Jockin
02/10/2018
Dialogue aux Carmélites
Le voyage à Lübeck
23/09/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Denis Kozhukhin, piano
21 et 22/09/2018
Dialogue aux Carmélites
Mūza Rubackytė, piano
Régis Goudot, récitant
26/08/2018
Les Sacqueboutiers
Le Roman de Jaufre
Festival Elizik, Narbonne
11/07/2018
Orchestre du Capitole
Lahav Shani, direction
Toulouse d'Eté
09/07/2018
Dialogue aux Carmélites
Amanda Favier, violon
François Castang, récitant
08/07/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Chiu-Jan Ying, violon
02/07/2018
Orchestre du Capitole
Enrique Mazzola, direction
Edgar Moreau, violoncelle
22/06/2018
Orchestre du Capitole
Long Yu, direction
Chad Hoopes, violon
16/06/2018
Grands Interprètes
Chamber Orchestra of
Europe,
Yannick Nézet-Séguin, dir.
Lisa Batiashvili, violon
15/06/2018
Les Sacqueboutiers
Gwendolyn Toth, orgue
13/06/2018
Les Sacqueboutiers
Jean Tubéry, cornetto
Gwendolyn Toth, orgue
12/06/2018
Dialogue aux Carmélites
Clara Cernat, violon
Thierry Huillet, piano
Luc Ferry, philosophe
10/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orféon Donostiarra
08/06/2018
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
04/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Nicholas Angelich, piano
02/06/2018
Orchestre du Capitole
Marcelo Lehninger, dir.
Guillaume Vincent, piano
26/05/2018
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
18/05/2018
Orchestre du Capitole
Clemens Schuldt, direction
Baiba Skride, violon
12/05/2018
Orchestre du Capitole
Bruno Mantovani, direction
Roger Muraro, piano
05/05/2018
Grands Interprètes
Thibaut Garcia, guitare
03/05/2018
Clefs de Saint-Pierre
Elégance Française
30/04/2018
Orchestre du Capitole
Stanislav Kochanovsky,
direction
Sergey Khachatryan,
violon
20/04/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
14/04/2018
Toulouse Wind Orchestra
Alexandre Jung, direction
Sophie Dartigalongue,
basson
13/04/2018
Arts Renaissants
Quintette à cordes de
Berlin
11/04/2018
Les Sacqueboutiers
Choeur de l'Université
Jean-Jaurès
Palladia Tolosa
08 et 10/04/2018
Orchestre d'Harmonie
de Quint-Fonsegrives
David Minetti, direction
09/04/2018
Orchestre du Capitole
Jeff Mills, Lost in Space
Christophe Mangou, dir.
05, 06, 07/04/2018
 
 

 

Concerts/ Les Clefs de Saint-Pierre / Soirée Brahms - 8 octobre 2018
     
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Les Clefs pour Brahms

Le 8 octobre dernier, la 19ème saison des Clefs de Saint-Pierre s’ouvrait à Saint-Pierre des Cuisines. Le signal de départ de ce nouveau voyage au pays de la musique de chambre s’est déroulé dans un auditorium comble, au service d’un compositeur que le public français a mis du temps à apprécier. Johannes Brahms a maintenant conquis tous les auditoires et l’accueil réservé à ses deux Sextuors offerts lors de ce concert liminaire le prouve avec force.

Il est loin le temps où Debussy lançait sa cruelle apostrophe à propos de Brahms : «  Fuyons, il va développer…! » Le compositeur du Requiem allemand a depuis lors gagné ses lettres de noblesse en terre hexagonale. Le programme de ce concert du 8 octobre en témoigne avec ferveur. Six musiciens des pupitres de cordes de l’Orchestre national du Capitole choisissent, ce soir-là, d’offrir les deux Sextuors conçus par le jeune compositeur encore impressionné par l’ombre que Beethoven projette sur ses successeurs.
En introduction, le Président de l’association des Clefs de Saint-Pierre, Henri Simonneau, présente avec une légitime fierté le parcours qui sera celui des programmes de concert de la présente saison tout en évoquant l’image que l’on conserve, peut-être à tort, du vieux Johannes Brahms. C’est donc au jeune compositeur que les musiciens de la soirée empruntent leur parcours. Le premier violon de ce sextuor, Kristi Gjezi, vient d’être nommé au poste stratégique de supersoliste de l’Orchestre national du Capitole. Pour sa première apparition dans le cadre des Clefs de Saint-Pierre, il est entouré de Mary Randles, violon, Bruno Dubarry et Juliette Gil, altos, Sarah Iancu et Elise Robineau, violoncelles. Une magnifique équipe qui s’immerge et nous immerge dans le monde chaleureux, intime et raffiné de Johannes Brahms. Bruno Dubarry se charge de présenter avec talent et humour le programme de cette soirée.



Les musiciens de ce premier concert. De gauche à droite : Kristi Gjezi, Mary Randles (violons), Bruno Dubarry Juliette Gil (altos), Elise Robineau, Sarah Iancu (violoncelles)
- Photo Classictoulouse -

Il n’est nul besoin d’attendre longtemps pour admirer les qualités apportées par ces six musiciens à l’ensemble cohérent ainsi constitué. Certes il s’agit là de la réunion de six solistes. Mais chacun s’intègre avec intelligence et sensibilité dans un travail collectif, assurant justesse rythmique, respirations et phrasés admirablement coordonnés, dosage des timbres et des couleurs. On constate en particulier la parfaite précision des pizzicati auxquels l’écriture des deux Sextuors a si souvent recours.
Le Sextuor n° 1 en si bémol majeur porte bien son appellation de Frühlingssextet (Sextuor du Printemps). Les interprètes en soulignent avec générosité la poésie souriante, la fraîcheur, la tendresse. L’Allegro ma non troppo initial émerge avec douceur de l’ombre vers la lumière. On admire en particulier beauté sonore et phrasé des solos de violoncelle (impressionnante Sarah Iancu !) et de violon (admirable Kristi Gjezi !).
Le fameux Andante ma moderato (comment oublier son utilisation dans le film Les Amants de Louis Malle ?) est joué dans un tempo volontaire et une expression poétique. Les phrases s’épanouissent comme des images nocturnes. Là encore le solo de violoncelle émerveille. Le court Scherzo mène la danse jusqu’à une certaine idée bien brahmsienne de l’ivresse de thèmes populaires. Le final Poco allegretto e grazioso, apporte la touche lumineuse de ce qui évoque une discussion animée entre les protagonistes.
Très différent du précédent, le Sextuor n° 2 en sol majeur investit un monde intime et comme introverti. Les subtilités de l’Allegro non troppo initial conduisent l’auditeur d’une aube naissante à un développement plein d’ardeur dans un crescendo affectif particulier. Il évoque en effet l’hommage du compositeur à son amour de jeunesse Agathe von Siebold dont le prénom se cache dans le second thème du mouvement. Les interprètes en assurent la progression contrôlée avec passion et finesse. Le Scherzo plein de contrastes, s’ouvre sur un rêve étrange bousculé par un trio agité que les musiciens animent avec fougue. La riche complexité du Poco adagio s’avère admirablement organisée. La nostalgie qui ouvre ce mouvement s’illumine dans un épisode fugué qui ne peut masquer l’expression d’une souffrance contenue. Dans le Poco allegro final, fébrile et intense, se déploie un lyrisme que Brahms développera dans ses symphonies. Les musiciens en assurent la progression avec panache.
Cette ferveur soutenue ne peut que réjouir un public conquis. Une nouvelle exécution du Scherzo précédent vient répondre aux acclamations, alors qu’un bambin enthousiaste vient remettre à sa maman violoncelliste, Sarah Iancu, un bouquet de fleurs plein d’amour…
Notons d’ores et déjà le prochain rendez-vous des Clefs de Saint-Pierre. Ce sera le lundi 3 décembre. Le programme, intitulé « Demain dès l’aube », sera défendu par un ensemble particulièrement original, le Quatuor Trombicelli, réunissant deux violoncelles et deux trombones !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 9 octobre 2018

 

infos
 



Renseignements détaillés et réservations au :


06 63 36 02 86.

Email : internotes.toulouse@
gmail.com

Internet :
http://lesclefsdesaintpierre
.org/

 

 

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index