www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Livres/ Les sables du Jubaland – Yann Queffélec
     


Nés pour l’enfer

Le dernier opus de cet écrivain, Prix Goncourt en 1985 pour son roman Les Noces barbares, est d’une violence à la limite du soutenable. Pour plusieurs raisons.

 

Certes, il est question ici de la Somalie, des problèmes migratoires, de ces passeurs pour le Yémen qui n’hésitent pas à sacrifier leur cargaison en cas de danger, d’une milice corrompue, de la mafia locale, de ces bateaux qui « dégazent » non loin des côtes somaliennes, des pirates bien sûr. Tout cela serait suffisant pour nous donner la nausée. Mais le pire est à venir car les « héros » de cet enfer terrestre ne sont que des adolescents tout juste sortis de l’enfance. Ils ont bien compris que les Hommes les ont abandonnés et ont pris leur destin en main, renouant avec des instincts tribaux n’ayant que des rapports lointains avec l’humain…
Zou et Dalia s’aiment pourtant d’amour tendre et rêvent de Paris. Ils ont décidé d’émigrer vers cette France qui s’apparente pour eux à une terre d’accueil.

Mais cela ne peut se faire que dans la clandestinité et en acceptant une dose terrifiante de danger. Et tout d’abord trouver l’argent pour le passeur.
Un roman haletant, angoissant, posant sans détour un regard cru sur une jeunesse désolée, dans le sang de laquelle coulent tous les venins de la Terre.

Robert Pénavayre

 

infos
 
 

« Les sables du Jubaland », roman de Yann Queffélec- Editions Plon – 296 pages – 20 €

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index