www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Livres/ No life - Al Coriano
     
     

Dans l’enfer Internet

La médecine parle ouvertement aujourd’hui de détachement mental, de connexion directe avec son ordinateur, de désordre cérébral. Il n’y a pas très longtemps, un jeune homme s’est suicidé par overdose médicamenteuse devant des milliers d’internautes dont certains l’ont poussé à ce geste désespéré.


 

L’expression no life est concomitante à l’apparition des premiers jeux en lignes, elle désigne ces personnes qui n’arrivent plus à se déconnecter et vivent dans le monde réel leurs aventures virtuelles. Synonyme de mal-être profond, ce comportement est une fuite illusoire vers une reconnaissance virtuelle que la réalité leur refuse. Les premières études sont extrêmement alarmantes, démontrant que la pratique ininterrompue de jeux vidéo affecte non seulement le joueur (hygiène de vie, alimentaire, mentale, etc.) mais aussi son entourage (isolement). Sans compter sur le pouvoir d’asservissement du Net au travers de messages subliminaux (publicité, informations, images, etc.). Bienvenue dans l’antimonde. Nous voilà donc dans un vrai roman, sauf que tout ce qui précède est malheureusement d’une brûlante et authentique actualité ! Al Coriana s’appuie sur ces données pour écrire son premier livre.

Doué d’une plume alerte, cursive, grinçante, voire prenant des accents « san antoniesque », l’auteur se (nous) jette dans un délire virtuel vertigineux, une sorte de Matrix revu et corrigé par Facebook, Google et autre Twitter. Son thriller est totalement haletant et le montage carrément cinématographique. Honnêtement, on prend beaucoup de plaisir à se perdre dans les arcanes de ses avatars. Mais une véritable angoisse s’installe au fur et à mesure. Un roman certes, mais à se remémorer ce qui appartenait au domaine de la science-fiction des années 50 du siècle dernier et le comparer à l’avancée actuelle des nouvelles technologies, on ne rigole plus du tout. Le monde a donné naissance à un véritable monstre informatique qu’il ne maîtrise définitivement plus. Big Brother s’est emparé de la planète et, surtout, de ses habitants. Les multinationales qui commandent tout cela ont aujourd’hui un pouvoir considérable. L’utilisation de ces programmes peut renverser des pays entiers. Suivez mon regard… Les dictateurs en ont une peur bleue ! Pour le coup, c’est plutôt une bonne chose. Plus prosaïquement, ces programmes peuvent attenter aussi à notre moi profond, notre identité, nos rêves, nos comportements. C’est tout cela que veut nous dire Al Coriana. Il le fait avec une conviction communicative, une formidable imagination et une puissance dévastatrice.
A lire de toute urgence !

Robert Pénavayre

 

infos
 
 

« No life », roman d’Al Coriana – XO Editions  et Mymajorcompanybooks – 276 pages – 18,90€

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index