www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Festivals/ Toulouse les Orgues - 21ème édition - Présentation du
21 septembre 2016 - 05 au 16/10/2016
     

ANNONCE

Le 21ème festival international  Toulouse les Orgues

Le festival international Toulouse les Orgues, créé en 1996 par Michel Bouvard et Jan-Willem Jansen, en hommage à Xavier Darasse, célèbre le 20ème anniversaire de son existence. Depuis sa création, 780 concerts ont été organisés et 233 000 spectateurs en ont été les témoins ! Pour cette édition particulière, le festival déploie tous ses fastes dans les églises toulousaines qui abritent un patrimoine organistique exceptionnel, mais également dans toute la région. Près de 40 manifestations liées à l’instrument-roi sont proposées à tous les curieux. Une multitude de lieux divers, à Toulouse et dans la région, sont investis par de nombreux artistes venus du monde entier pour célébrer « L’orgue, qui fait dialoguer les cultures », comme le proclame le thème choisi pour cette édition.



La conférence presse de présentation du 21ème festival international
Toulouse les Orgues. De gauche à droite : Francis Grass, Délégué à la culture de la Mairie de Toulouse, Marie Déqué, Déléguée aux musiques, Michel Courtois, président de Toulouse les Orgues, Yves Rechsteiner, Directeur artistique du festival
- Photo Classictoulouse -

Rappelons que, parmi les 30 orgues que compte Toulouse, 9 sont classés monument historiques, alors que la région en compte tout de même 370. Depuis 2014, c’est à Yves Rechsteiner qu’a été confiée la direction artistique du festival. Le 21 septembre a eu lieu la présentation à la presse de l’édition 2016, en présence de Marie Déqué, Déléguée aux musiques, et de Francis Grass, Délégué à la culture de la Marie de Toulouse, et également de Michel Courtois, Président de l’association Toulouse les Orgues. En prélude à la conférence, Yves Rechsteiner joue, sur un très esthétique orgue de table, en compagnie de Marc Loopuyt, au oud et à la guitare, quelques pièces qui offrent déjà la saveur des musiques inspirées de cultures diverses, notamment ici transméditerranéennes.
Menée avec brio, esprit et humour, par Yves Rechsteiner lui-même, la présentation, presque exhaustive, du programme musical ne peut qu’aiguiser l’appétit musical de l’assistance venue nombreuse découvrir la quarantaine de manifestations programmées dans l’esprit du thème choisi cette année. Comme le souligne le directeur artistique :
« Toulouse les Orgues fête un grand événement, il a vingt ans ! Vingt ans, n’est-ce pas le plus bel âge pour courir le monde, s’ouvrir aux autres et rêver d’avenir ? Deux lignes principales guident cette édition anniversaire. D’une part, l’orgue part à la rencontre des cultures du monde, d’autre part de jeunes interprètes vont se lancer dans des virages audacieux pour imaginer l’avenir du concert d’orgue. Et nous faisons le pari que les deux lignes se croiseront. »



Yves Rechsteiner, orgue de table, Marc Loopuyt, oud
- Photo Classictoulouse -

Diversité des manifestations

En avant-première, le 5 octobre, l’église Notre-Dame de la Dalbade hébergera une manifestation pour les étudiants par les étudiants, intitulée « Elixirs sonores ».
Le concert d’ouverture aura lieu le 6 octobre. Ce soir-là, en la cathédrale Saint-Etienne, l’Orchestre Baroque de Montauban, Les Passions, (qui célèbre les trente ans de sa fondation), et le Chœur de chambre les éléments (Joël Suhubiette), sous la direction de Jean-Marc Andrieu, présenteront les chefs-d’œuvre de deux grands maîtres du baroque méridional, Jean Gilles et Antoine-Esprit Blanchard.
Tous les styles, tous les thèmes liés à l’orgue sont représentés tout au long des deux semaines que dure le festival. La musique ancienne et baroque sera célébrée aussi bien par les grands organistes connus et célébrés comme Michel Bouvard (avec Klavierübung III de J. S. Bach) ou Jan Willem Jansen (Baroque Ibérique), que par la jeune génération, particulièrement sollicitée au cours de cette édition. La musique romantique et symphonique a également droit de cité. A côté de soirées consacrées aux jeunes talents, notons le traditionnel concert donné à la Halle aux Grains avec l’Orchestre national du Capitole (M. Duruflé de l’orgue à l’orchestre), ainsi que la soirée de clôture consacrée à une transcription originale du Requiem Allemand de J. Brahms.



L'ensemble Les Passions sous la direction de Jean-Marc Andrieu ouvrira le festival
- Photo Jean-Jacques Ader -

L’improvisation et les musiques des XXème et XXIème siècles seront explorées avec imagination dans tous les domaines, du rock (avec la soirée Rock the organ, animée par Yves Rechsteiner et ses complices) au cinéma (Ciné-concert Le Tigre vert). Le dialogue des cultures, particulièrement célébré, verra cohabiter l’Espagne, les Balkans et l’Orient mythique.
L’indispensable Nuit de l’Orgue, sous-titrée « Regards sur l’orgue de demain », sera entièrement animée par la jeune génération de musiciens. Les journées-région investiront cette fois l’ensemble de la nouvelle entité « Occitanie » et un concert spécial 20ème anniversaire rendra hommage aux créateurs du festival.
N’en doutons pas, ces deux semaines de folies autour de l’orgue mobiliseront tous les curieux de musique, de toutes les musiques. Le détail des événements est consultable sur le site Internet du festival : http://www.toulouse-les-orgues.org/?date=2016-11.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 22 septembre 2016

 

infos
 

Informations pratiques

Festival International
Toulouse les Orgues

05 61 33 76 80

www.toulouse-les-orgues.org


 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index