www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Concerts/ Orchestre d'Harmonie de Quint-Fonsegrives - David Minetti, direction, Omar Hasan, baryton - 3 novembre 2014
     

CRITIQUE

L’Harmonie généreuse

Le 3 novembre dernier, l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines accueillait de nouveau l’Orchestre d’Harmonie du foyer rural de Quint-Fonsegrives (OHQF). Soutenant une fois de plus les actions du club Zonta Isatis qui aide les femmes en difficulté, cette belle formation amateur offrait un nouveau concert caritatif au bénéfice des actions de ce club généreux. L’OHQF, fondé et dirigé par David Minetti, clarinette solo de l’Orchestre National du Capitole, bénéficiait ce soir-là de la participation soliste d’une forte personnalité du chant et du… rugby, le baryton Omar Hasan.



L'Orchestre d'Harmonie de Quint-Fonsegrives sous la direction de David Minetti
- Photo Classictoulouse -

Créé aux Etats-Unis en 1919, le Zonta International est une ONG dont le but est en effet d’améliorer le statut légal, politique, économique et professionnel de la femme par l’éducation et les soins. C’est en 1994 que l’antenne toulousaine, baptisée Zonta Club Isatis, a vu le jour. La Présidente de ce club a ainsi pu présenter, en ouverture du concert, les buts et les actions de cette belle institution. Marie Déqué, Conseillère Municipale Déléguée aux musiques a salué l’initiative en termes chaleureux.
Quant à l’Orchestre d’Harmonie de Quint-Fonsegrives, il réunit plus de soixante musiciens amateurs dont la passion commune fait plaisir à voir et à entendre. Leur chef et mentor, David Minetti, anime cette formation avec les grandes qualités musicales et humaines qu’on lui connait. Avec son épouse Paola, il est à l’origine de la fondation de cette très sympathique phalange. Un musicien amateur est un musicien qui aime. Chaque membre de l’Orchestre d’Harmonie en apporte la preuve. Comment ne pas admirer à sa juste valeur le résultat de cette communion bénévole ? L’amour de la musique transparaît dans chaque intervention, chaque partition abordée, chaque solo.
David Minetti avait ainsi choisi un programme très varié associant des pièces colorées soit composées pour un ensemble d’harmonie soit issues du monde de la chanson, du cinéma ou du jazz et arrangées pour sa formation. Une marche composée en 1988 par le Britannique Philip Sparke et intitulée Centurion ouvre la soirée avec énergie et dynamisme. On retrouve là les qualités de cohésion et de couleurs de l’Orchestre d’Harmonie, ardemment et musicalement dirigé par David Minetti. Battelstar galactica de Stu Philips, qui nous emporte dans les étoiles, illustre une célèbre série télévisée de 1978, alors qu’un astucieux medley visite quelques titres populaires du chanteur Mika. La chanson toujours, celle plus ancienne de Louis Prima dans Sing, Sing, Sing prolonge l’exploration dans ce domaine populaire.



Le baryton-rugbyman Omar Hassan, soliste du concert - Photo Classictoulouse -

L’exotisme oriental du fameux Sur un marché persan d’Albert Ketèlbey, évoque quelque part les accents « couleur locale » du Samson et Dalila de Saint-Saëns. Le cinéma est également convoqué, en l’occurrence le dessin animé Brave dont Patrick Doyle a composé la bande-son. Le jazz enfin rutile grâce à un medley Glenn Miller haut en couleurs et en rythmes.
Et puis bien sûr, en vedette… argentine, l’ex-rugbyman et baryton Omar Hasan est l’invité de marque de cette soirée. Sa voix solide et riche navigue habilement de l’espagnol à l’italien en passant par l’anglais. Cielito lindo, cette chanson ranchera populaire du Mexique, écrite en 1882 par Quirino Mendoza y Cortés, porte tout le charme de l’Amérique latine, alors que le célébrissime New York, New York renvoie à Frank Sinatra et Liza Minelli. Volare, ou encore Nel blu, dipinto di blu, de Domenico Modugno achève le portrait du parfait latin lover. Inutile de préciser que la salle fait une ovation à ce tube ainsi présenté. Une ovation qui se prolonge à la suite du bis entonné par Omar Hasan : Ô Toulouse de Claude Nougaro, hymne immortel de la ville rose.
Le Concerto d’amore, originalement composé pour orchestre d’harmonie par Jacob de Haan et quelques bis supplémentaires complètent enfin cette soirée de bonheur partagé.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 4 novembre 2014

 

infos
 
 
Informations et réservations :

http://www.ohqf.fr/

Tél. : 06 14 03 14 64
ou
06 82 15 09 95




 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index