www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 
 

 

Concerts/ Musique en dialogue aux Carmélites - Amanda Favier, violon
François Castang, récitant -8 juillet 2018
     

ANNONCE

De Venise à Venise, la saga d’un violon

Le deuxième concert-lecture de la saison Musique en Dialogue aux Carmélites nous invite au voyage. Ce voyage dans le temps et dans l’espace est en outre accompli par… un violon. Rappelons que le concept de cette série consiste à marier lettres et musique en un dialogue parfaitement en situation dans ce lieu magique qu’est la Chapelle toulousaine des Carmélites. Après la précédente rencontre entre Clara Cernat et Thierry Huillet, d’une part et Luc Ferry d’autre part du week-end des 9 et 10 juin derniers, la chapelle accueille, le 8 juillet prochain à 16 h, la violoniste Amanda Favier et le récitant François Castang, pour une rencontre intitulée « De Venise à Venise ».

L’histoire qui nous sera contée commence en 1723 à Venise. Dans l’atelier du célèbre luthier Matteo Goffriler naît un beau violon rouge cerise, d’une taille étroite. Emporté le cœur battant par un jeune violoniste, ou par une protégée de Vivaldi à l’Ospedale de la Pieta, il passera de main en main. Vivaldi lui-même l’aura peut-être joué... Lorsque Paganini compose ses Caprices, l’instrument a déjà 100 ans. Il rencontre les grands violonistes Joseph Joachim, Eugène Ysaÿe et Fritz Kreisler. Une collection privée le réduit au silence entre les deux guerres mondiales...



La violoniste Amanda Favier - Photo Anne Roman -

En récits et en musique, les artistes et leur violon proposent un voyage édifiant et passionnant à travers les siècles qui contera la vie et les aventures de cet instrument exceptionnel. Les plus grands compositeurs et interprètes de légende croiseront la route du violon et nous feront rêver. Le texte original qui accompagne les musiques choisies est écrit par Amanda Favier et François Castang eux-mêmes
Amanda Favier appartient à la jeune génération des solistes français. Talent précoce, on la remarque à neuf ans dans son premier concerto en soliste, à onze ans salle Gaveau et à treize sur les bancs du CNSM de Paris dans la classe de Gérard Poulet. Après l’obtention d’un Premier Prix de violon, d’un Diplôme de Formation Supérieure mention Très Bien et d’un Cycle de Perfectionnement, elle suit à Cologne et Londres l’enseignement d’Igor Ozim et d’Ifrah Neaman. Ce métissage culturel fait d’elle une musicienne complète, qui, rapidement, glane une quinzaine de prix internationaux et devient la plus jeune lauréate du prestigieux concours international J. S. Bach de Leipzig. Curieuse de rencontres et de nouvelles collaborations, elle mêle souvent la musique à la poésie, la littérature ou le jazz avec la complicité de personnalités comme Brigitte Fossey, Marie-Christine Barrault, Richard Berry, François Castang ou Jean-Marie Machado. Elle a interprété plus d’une centaine de fois le concert-spectacle « De Venise à Venise, itinéraire d’un violon gâté » qui sera présenté ce 8 juillet dans lequel elle raconte l’histoire de son violon.



François Castang, récitant - Photo Jean-Jacques Ader -

François Castang, qui l’accompagne dans ce périple, a décidé en 2009, après avoir animé plus de 5000 émissions sur France Musique, de se consacrer uniquement à ses activités de récitant. Au service du grand répertoire dans lequel la voix parlée est mise en valeur par le compositeur, s’ajoute tout un travail consacré aux montages, mêlant la littérature et la musique et permettant, par des jeux de miroirs, de mettre en valeur ces deux disciplines complémentaires. Il multiplie les créations, au point de posséder une soixantaine d’œuvres à son répertoire.
Amanda Favier, François Castang et… le violon explorent donc un large répertoire musical qui va de Johann Sebastian Bach à Nicolas Bacri (né en 1961), en passant par Niccolò Paganini, Joseph Joachim, Fritz Kreisler, Eugène Ysaÿe, Nathan Milstein, avec quelques surprises…

A propos de Venise



O

La veille de ce concert-lecture, aura lieu à la librairie Ombres Blanches une signature, par Sylvia Kahan, de son ouvrage biographique sur Winnaretta Singer-Polignac, personnage hors norme, passionnant et romanesque de la vie culturelle de la fin du XIXème siècle au début du XXème. Cette héritière millionnaire du créateur des machines à coudre Singer, devenue princesse par son mariage avec Edmond de Polignac a joué, de Venise à Paris, un rôle moteur de la vie musicale. Le samedi 7 juillet, à partir de 17 h 30 à Ombres Blanches, l’ouvrage intitulé :
Winnaretta Singer-Polignac Princesse, mécène et musicienne
sera donc dédicacé par Sylvia Kahan, écrivaine, pianiste et musicologue, professeur de musique au Graduate Center et au College of Staten Island, City University of New York.

Entrée libre - rue Mirepoix à Toulouse, en présence d’Amanda Favier et François Castang.
Un rendez-vous passionnant en prélude à leur concert-lecture « De Venise à Venise » du dimanche 8 juillet.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 18 juin 2018

 

infos
 
 
Toutes les informations sur le site internet

www.musiquendialogue.org
 
Programme du concert-lecture donné le 8 juillet 2018 à 16 h à la Capelle des Carmélites de Toulouse

* J. S. Bach
- Adagio de la 1ère sonate & Gavotte en rondeau de la 3ème partita

* N. Paganini
- 13ème Caprice op. 1 en si bémol majeur dit « La Risalta »

* J. Joachim
- Cadence pour le 4ème Concerto de Mozart

* E. Ysaÿe
- « Obsession » extrait de la 2ème sonate

* F. Kreisler
- Récitatif et Scherzo-Caprice op. 6

* N. Bacri
- 3ème sonate pour violon seul

* N. Milstein
- Paganiniana

Et quelques surprises...
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index