www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 
 

 

Concerts/ Les Clefs de Saint-Pierre / Quatuor en héritage - 5 octobre 2020
     

ANNONCE

Les Clefs sont de retour

La saison 2019-2020 des Clefs de Saint-Pierre, interrompue par la crise sanitaire, marquait les vingt ans d’existence de l’association Internotes qui gère ces manifestations hors norme. Reporté au 11 septembre dernier, l’ultime concert de cette saison sinistrée a marqué la reprise des activités de cette belle série de musique de chambre, créée en 2000 et animée par les musiciens de l’Orchestre national du Capitole. Le 5 octobre, son exploration d’un répertoire ouvert, exigeant et toujours renouvelé débute avec un thème important, « Le quatuor en héritage ».


Les membres du quatuor à cordes qui ouvre la nouvelle saison des Clefs de Saint-Pierre
- Photo Florence Fourcassié -
O

La forme musicale du quatuor à cordes, si elle remonte à l’ancien « Consort de violes » de la Renaissance, a connu son épanouissement au cours de la période classique pour se prolonger bien au-delà. De la période romantique à aujourd’hui, les compositeurs n’ont cessé d’investir cette formation et d’en faire un emblème de la musique de chambre.
Lors du concert du 5 octobre prochain, quatre musicien-ne-s de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse célèbrent comme il se doit le 250ème anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven. Cette célébration explore en même temps l’héritage dont Beethoven a bénéficié pour se lancer dans l’ascension de son propre Himalaya du quatuor à cordes.
Joseph Haydn et Wolfgang Amadeus Mozart ont à l’évidence tracé le chemin qu’emprunte le compositeur des quinze opus que compte sa propre contribution.

La philosophie de cette filiation peut se décrire ainsi :« Au commencement, il y eut les six quatuors op. 33 de Haydn, qui eurent sur son ami Mozart et sur de nombreux compositeurs de l’époque, une influence décisive. D’après Haydn lui-même, ils sont d’ailleurs d’un « genre tout à fait nouveau et particulier » ! Ainsi, chez Mozart, on retrouve l’influence du Quatuor n°5 op. 33 dans la dédicace du Quatuor en ré mineur K. 421, témoignage élégiaque de la solitude intérieure du compositeur, où l’on entend un thème plaintif de sicilienne dans le « Finale », comme un écho au final du quatuor de Haydn, sur le même rythme. Les variations de ce thème, notamment les accents rythmiques de la deuxième, préfigurent même les découvertes de Beethoven. Et celui-ci, dans son Quatuor n°5 op. 18, se réfère avec admiration à Mozart (notamment le Quatuor en la majeur K. 464). Un programme au fil duquel le lien musical indéniable qui unit ces trois grands maîtres du quatuor à cordes classique évoquerait presque une réunion de famille. » (Coralie Zamuner)
Les acteurs de cette première rencontre de la nouvelle saison sont : Marianne Puzin et Jean-Baptiste Jourdin, violons, Claire Pélissier, alto et Marie Girbal, violoncelle.
Au programme figurent donc : le Quatuor N° 5 opus 33 de Haydn, le Quatuor N° 15 en ré mineur K. 421 de Mozart et le Quatuor N° 5 opus 18 en la majeur de Beethoven.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 18 septembre 2020

 

infos
 



Renseignements détaillés et réservations au :


06 63 36 02 86.

Email : internotes.toulouse@
gmail.com

Internet :
http://lesclefsdesaintpierre
.org/

 

Programme du concert donné le 5 octobre 2020 à 20 h à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse

* J. Haydn
- Quatuor N° 5 opus 33

* W. A. Mozart
- Quatuor N° 15 en ré mineur K. 421

* L. van Beethoven
- Quatuor N° 5 opus 18 en la majeur

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index