www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Concerts/ Orchestre du Capitole / T. Sokhiev 13 /03/09
     

CRITIQUE

L’éblouissant Sacre de Sokhiev !

La soirée Stravinski dirigée par Tugan Sokhiev ne pouvait manquer d’attirer la grande foule des mélomanes toulousains. Ce 13 mars dernier, la Halle-aux-Grains pleine à craquer attendait surtout avec ferveur l’exécution du Sacre du Printemps, cette partition emblématique de la modernité en musique. Une œuvre qui, presque cent ans après sa création, reste d’une jeunesse et d’une audace uniques.



Tugan Sokhiev dirigeant l'Orchestre du Capitole, lors de l'exécution du
"Sacre du Printemps"


Stravinski, qui évoque à son propos « ce violent printemps russe qui semble commencer en une heure, comme si toute la terre craquait », a sans conteste composé là un chef d’œuvre exceptionnel. C’est devenu une banalité de le redire. Mais n’oublions pas l’appréciation de Debussy à l’issue de la création : « C’est une musique sauvage, mais avec tout le confort moderne ! »
Tugan Sokhiev, à la tête de son orchestre, marque la partition de son empreinte forte. Sauvage, explosive, bourrée d’énergie tour à tour contenue et libérée, sa vision en explore toutes les facettes avec cette rigueur, cette précision implacable, cette maîtrise toujours contrôlée qui caractérise sa direction. Il suffit d’observer sa gestique à la fois expressive et d’une redoutable efficacité, sans effet superflu, pour comprendre la qualité d’exécution de chaque musicien, de chaque pupitre.
Prise dans un tempo retenu, l’œuvre s’épanouit dans la progression irrémédiable d’une tension toujours plus prégnante, dans les plus infimes pianissimi, comme dans les explosions telluriques. Impressionnants ces arrêts subits, d’une incroyable perfection technique, ces silences angoissants, préludes à des déchaînements de fin du monde. Admirables ce sens de la dynamique graduée, de l’équilibre sonore obtenu dans les plus extrêmes cataclysmes, permettant ainsi à la trame orchestrale de conserver en toute circonstance sa lisibilité des détails, sa transparence. Certains passages donnent carrément le vertige. Ainsi à l’irruption de la Danse de la Terre qui conclut la première partie, la gorge se serre, la respiration s’arrête…
Du solo initial de basson jusqu’à l’ultime accord couperet, la qualité de tous les pupitres, de tous les musiciens doit être soulignée, chaque intervention s’effectuant au sein d’un jeu fondamentalement collectif. On n’oubliera pas de sitôt un tel événement !


Les bois et les cuivres de l'Orchestre du Capitole pour l'interprétation des
"Symphonies d'instruments à vent"

Il serait néanmoins injuste de ne pas évoquer les très belles interprétations des deux œuvres qui occupaient la première partie du concert. Avec « Les Symphonies d’instruments à vent », Stravinski rendait un hommage sincère et admiratif à la mémoire de Claude Debussy. Les vents de l’Orchestre du Capitole en colorent l’austérité du langage, ménageant les arêtes vives et la structure minérale que Tugan Sokhiev conduit avec rigueur jusqu’au final en forme de choral recueilli.
Avec la suite du ballet « Pulcinella », l’orchestre et son chef assument pleinement la grâce d’un langage inspiré de l’écriture baroque, mais profondément assimilé par Stravinski. La virtuosité orchestrale s’y déploie généreusement, des splendides solos de violon, de hautbois, de flûte, de basson, de cor, jusqu’à cet improbable duo, plein d’humour, entre la contrebasse et le trombone. Un plaisir sans mélange qui laisse l’auditeur le sourire aux lèvres…

Serge Chauzy

 

 

infos
 

 

Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

www.onct.mairie-toulouse.fr
 
 

Programme du concert


* I. Stravinski
- Symphonies d'instruments à vent
- Pulcinella
- Le Sacre du Printemps

 
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2009-2010

 


 
 
 
 
 
2008-2009








 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index